La meilleure machine expresso 2022 - Tests et guide comparatif

DeLonghi Dinamica Plus ECAM 370.95.T

Jura Z10

Melitta Barista TS Smart

Melitta Purista

Philips LatteGo 5400

DeLonghi Magnifica Evo

La Pavoni Professional

Sage Oracle Touch

Moulin à café Comandante

Graef moulin à café CM 800

Baratza Encore

DeLonghi Magnifica S

DeLonghi Dinamica

DeLonghi PrimaDonna Soul

Krups Intuition Preference

Melitta Caffeo CI

Melitta CI Touch

DeLonghi Maestosa

Jura E8

Melitta Caffeo Solo

Philips LatteGo 3200

Krups EA8108

Philips 2200 Series

Un modèle haut de gamme séduisant (malgré quelques petits défauts).

Très bon espresso

Excellente mousse de lait

Une utilisation encore plus intuitive

Le rapport qualité-prix n'est plus aussi exceptionnel

Le café long devient rapidement aqueux

Succès complet avec d'excellentes innovations !

Traitement de très haute qualité

Entièrement contrôlable électroniquement

Broyeur électronique beaucoup plus silencieux

Aucun récipient à lait inclus

"Cold Brew" est un terme inadéquat

Une machine à café à grains avec une application géniale.

Très large éventail de fonctions

Bon espresso & mousse de lait

Facile à nettoyer

Le premier réglage est un véritable casse-tête (sur l'appareil)

Digne successeur de la Caffeo Solo.

Fonctionnement silencieux

Un espresso réussi

Facile à utiliser

Peu de nouveautés par rapport à la Caffeo Solo

Cette machine à café à grains est à l'écoute des clients !

Système de moussage du lait beaucoup plus silencieux

Utilisation très simple

Mécanisme de broyage fin

Mousse de lait assez grossière

Belle innovation pour une machine en milieu de gamme.

Système intelligent de mousse de lait

Manipulation facile

Bon expresso et mousse de lait

Pas d'écran

Une très belle machine à levier à main.

Moins de 10 minutes pour chauffer

Bonne finition

Il a l'air super

Doit refroidir avant de pouvoir ajouter de l'eau

Peut surchauffer après un certain temps

Actuellement le meilleur porte-filtre semi-automatique sur le marché.

Véritable espresso

Convient aux débutants en matière d'espresso

Mousse de lait automatique ou manuelle

Prix très élevé

Vainqueur du test des moulins à café manuels.

Compact

Design élégant

Le couteau suisse des moulins à café manuels

Prix relativement élevé

Donne un résultat de broyage homogène.

Abordable / bon modèle pour débutant

Belle mouture homogène

Compacte et plutôt beau

Pas de réglage sans crans

La pièce de rechange pour le broyeur est chère

Le nettoyage en profondeur est assez compliqué

Meilleur moulin à café pour le café filtre et le Chemex.

Faible charge statique

Facile à nettoyer

Facile à utiliser

Ne convient pas à l'espresso

Assez bruyant

Pas la meilleure machine à café, mais la meilleure de sa catégorie.

Un prix exceptionnel

Très compacte

Facile à nettoyer

Beaucoup de plastique

Une qualité haut de gamme pour un prix modéré !

Gamme de fonctions raisonnables

Excellent espresso et mousse de lait savoureuse

Nettoyage facile

Odeur de plastique lors du premier déballage

Enfin, un broyeur électronique abordable dans la gamme supérieure!

Moulin à disque électronique

Fonctionnement intuitif

Nombreuses possibilités de réglage progressif

La technologie "Bean Adapt” est- elle nécessaire?

Un modèle haut de gamme séduisant (malgré quelques petits défauts).

Concept de fonctionnement moderne

Excellente mousse de lait

Bon espresso

Moins d'"intuition" que promis

Groupe d'infusion inamovible

Très bon rapport qualité prix et fonctionnalité bien pensée. Nous avons testé la Melitta au bureau pendant plus d'un an.

Deux compartiments à grains

Très rapide

Facile à nettoyer

Réglages par défaut étranges

Une innovation bien réussie, si on ignore la promesse « Touch » .

Un large éventail de fonctions utiles

Délicieux espresso et mousse de lait

Nettoyage facile

Mise en place initiale un peu fastidieuse

Changer la donne coûte cher!

Deux broyeurs électroniques (!)

Excellence en expresso et mousse de lait

Fabrication exquise

Le prix élevé (quoique justifié)

Un appareil réussi et astucieux avec un système de nettoyage bien pensé.

Traitement de très haute qualité

Super expresso et mousse de lait

Profil utilisateur intuitif

Pas deux boissons lactées en même temps

Rien que du café et de l’expresso - mais du bon !

Petite, légère et intuitive

Possibilités de réglage simple

Excellent café et expresso (système d'extraction des arômes)

Le bac de récupération est très vite plein

Le réservoir d'eau est un peu bancal

Le fonctionnement est maintenant plus silencieux!

Système de mousse de lait sans tuyau

Simplicité d'utilisation

Bon espresso et café

La qualité de la mousse de lait a légèrement baissé

Très compact et super bon marché- mais pas si extraordinaire.

S'adapte même aux cuisines les plus petites

Machine entièrement automatique très abordable

Mousse de lait personnalisée à l’aide d’une lance à vapeur

Qualité de l'expresso pas très bonne

Peu résistant

Compacte, Philips sous son meilleur jour.

Utilisation simple et intuitive

Possibilité de personnaliser la température du café

Bon espresso et mousse de lait

Compartiment à grains relativement volumineux

Pompe un peu bruyante

100% Plastique

Au fil des années, j’ai été assez infidèle à mes racines de barista professionnel. En effet je me suis penché pour vous sur toutes les méthodes de préparation possibles – sauf sur la machine à porte-filtre, aussi appelée machine expresso.

Elle est pourtant l’incarnation de la culture professionnelle du café et le seul moyen de concocter un véritable expresso. Mais elle a un problème d’image: le client est rebuté par l’effort, le processus d’apprentissage et l’équipement qui accompagnent la machine.

C’est l’une des raisons pour lesquelles l’engouement pour les machines à café à grain a pu prendre une telle ampleur: elles fournissent des résultats similaires (!) à la simple pression d’un bouton.

D’autre part, les fabricants de machines à porte-filtre n’ont rien fait pour que leur image change. Les machines à expresso devaient avoir un certain look, une certaine étiquette de prix et s’adresser à une clientèle très particulière. N’en déplaise aux pauvres débutants!

Mais tout cela est en train de changer. En effet, les fabricants lancent de plus en plus de nouvelles machines à expresso pour le grand public et les débutants. Il y a aussi du mouvement dans le milieu de gamme des prix.

Les clients s’intéressent de plus près à l’interaction parfaite entre les grains de café, la mouture et la pression. Forcément, ils réalisent ainsi qu’une machine automatique ne peut pas leur fournir la perfection, et cela, peu importe les efforts qu’ils déploient.

Avec les machines hybrides, il existe désormais une toute nouvelle catégorie d’appareils qui devrait combler le fossé entre les super-automatiques (machine à café à grain) et les porte-filtres professionnels (machine expresso). Dans ce domaine, la Sage Oracle Touch s’est jusqu’à présent profilée comme la meilleure machine à porte-filtre avec moulin.

Passage réussi !

Best Product

En ce qui concerne les véritables machines à expresso, j’ai testé pour vous de nombreux nouveaux produits et découvert de nouveaux vainqueurs dans des domaines tels que la « Meilleure machine à expresso pour débutants ». Ici, par exemple, la DeLonghi EC 685 Dedica, successeur de la 680, se positionne fortement. Elle obtient également de bons résultats auprès de la Stiftung Warentest

La « meilleure machine à expresso dès 300 euros » est une catégorie assez nouvelle. S’il n’y avait pas d’offre pertinente dans ce domaine auparavant, je peux maintenant vous recommander sans problème la Sage the Bambino Plus, par exemple.

Mais ce sont deux modèles haut de gamme et plus chers qui mènent la danse: La Pavoni Professional et la Rancilio Silvia, et ils ne pourraient pas être plus différents.

Rancilio Silvia

Cela dit, ne cherchez pas un leader global, vous perdrez votre temps. Il existe en effet des dizaines de machines à porte-filtre, qui fonctionnent selon des principes diverses et répondent à des souhaits différents.

Il était temps de remanier ce guide et cet éditorial et de vous fournir de toutes nouvelles informations sur les points suivants :

  • Quel type de machine à expresso me convient le mieux ?
  • Quels sont les facteurs qui permettent d’obtenir un expresso parfait ?
  • Pourquoi je n’arrive pas à préparer un bon expresso avec un porte-filtre ?
  • Machine automatique ou porte-filtre : comment choisir entre les deux ?

Avant de vous présenter mes favoris plus en détail, une petite explication s’impose : comme pour les machines à café à grain, je ne teste pour les machines à porte-filtre que des appareils « réalistes » destinés à l’utilisateur final.

Par rapport aux machines automatiques, une très bonne machine à expresso peut facilement coûter 10 000 euros. Mais les machines de cet ordre de prix n’ont rien à faire dans les cuisines de particuliers. Pour ces derniers, je pars du principe qu’il n’est pas nécessaire de monter au-delà de 1 500 euros. C’est déjà pas mal, n’est ce pas?

Sommaire

La meilleure machine expresso à moins de 200 euros : DeLonghi Dedica

Il y a quelques années encore, j’étais complètement hermétique à cette catégorie. À part pour la DeLonghi EC 685 Dedica, qui était une exception absolue, les autres machines étaient rares et loin d’être valables dans tous les cas.

Superbe machine pour débutants

DeLonghi EC 685

Liefert, was man zu diesem Preis erwarten kann.

Kompakt und günstig

Sinnvolle Einstellungen

Einfache Bedienung

Guter Espresso und Milchschaum

Nur für Einsteiger

Aujourd’hui, l’offre a certes augmenté, mais il y a toujours beaucoup de machines qui ne servent à rien dans cette gamme de prix. La Dedica continue de fournir des résultats corrects dans la nouvelle version DeLonghi Dedica EC685 et n’a pas de concurrence, même intramuros. 

Avec la DeLonghi ECOV 311.11 GR, par exemple, l’entreprise ne s’est pas rendue service du tout. Mais je prédis qu’il y aura bientôt des nouveautés dans cette catégorie de prix – car le seuil d’inhibition est bas et l’intérêt est grand.

Delonghi EC685bk Expresso en cours d'exécution

La meilleure machine expresso à moins de 500 euros : Sage the Bambino Plus

La Sage the Bambino Plus est l’exemple absolu de l’ordre de prix à partir duquel vous obtenez des performances correctes. Elle offre un look moderne qui ne renie pas ses racines de porte-filtre et se règle étonnamment bien en termes de température ou de quantité d’eau.

Sage the Bambino Plus Latte Macchiato

Pour de nombreux débutants, la buse à mousse de lait automatique devrait également être un argument. En effet, elle vous permet d’éviter l’apprentissage professionnel pour la préparation correcte de la mousse de lait. Le tamper, ou tasseur à café, n’est qu’un gadget et les tamis ne sont également intéressants que pour les débutants.

Mais cela ne change rien au principe de fonctionnement bien pensé et à la qualité de la transformation du café moulu en expresso.

La meilleure machine hybride : Sage Oracle Touch

C’est avec la Sage Oracle Touch que je me suis vraiment familiarisé avec les machines hybrides. Effectivement, elle a réussi à trouver un juste milieu entre l’automatisation et le manuel, finalisant à un bon processus d’apprentissage.

Réglage Oracle Touch Sage Espresso

Vous apprendrez inévitablement beaucoup sur la préparation de l’expresso avec un porte-filtre, mais vous ne serez pas obligés de perfectionner chaque étape avant d’obtenir un bon café.

Pour moi personnellement, elle a donc un peu d’avance sur la Gastroback 42612 S Design Espresso Advanced Pro GS, qui est déjà top (et moins chère). Comparée à la Sage, cette hybride a encore du travail quant aux problèmes typiques des machines qui veulent tout faire. 

Gastroback porte-filtre Barista

Je dois aussi mentionner positivement La Specialista de DeLonghi, qui suit toutefois (sciemment) une voie un peu différente de celle de la Sage ou de la Gastroback. Elle cible plutôt l’utilisateur qui est prêt à se pencher sur les paramètres de la préparation d’un expresso.

Delonghi Specialista

Ceux qui ne veulent pas le faire vont se prendre un peu la tête avec La Specialista, qui porte bien son nom. Toutefois, la mousse de lait produite par la buse automatique est un pur délice et même si vous faites tout ce qu’il faut pour vous tromper dans sa préparation, elle sera parfaite.

Dans cette catégorie, je n’ai pas besoin de prédire quoi que ce soit, ici je suis sûr d’une chose : le marché hybride est ce qui intéresse tous les fabricants. Lors de l’IFA 2019, chaque fournisseur de machines à café a abordé ce sujet d’une manière ou d’une autre. Le consensus était clair :

Les hybrides éliminent la peur du porte-filtre – et sont donc déjà le prochain hit auprès des clients.

La machine à porte-filtre la plus ambitieuse : Rancilio Silvia

Quand je dis « ambitieuse », je veux dire des machines à expresso qui, premièrement, prennent la préparation du café très au sérieux. Deuxièmement, qui ne font aucun compromis sur la qualité des composants. Finalement, qui en jettent dans votre cuisine. 

Mais cette intransigeance se traduit aussi par des défis auxquels l’utilisateur doit inévitablement faire face.

Dans le passé, j’ai présenté ma préférée, la Rancilio Silvia, comme un modèle d’entrée de gamme. D’un point de vue professionnel, c’est toujours vrai. Mais au vu des nouvelles catégorisations, ce n’est plus vraiment le cas. En tant que machine à simple circuit, elle est moins chère que des machines très haut de gamme avec un autre système de circulation d’eau.

Le réservoir d’eau à lui seul est un signal d’entrée de gamme clair – du moins dans la taille et la qualité de la Silvia. Vous pouvez également dire à partir de détails tels que la quantité de plastique sur les couvercles ou les interrupteurs qu’il y a encore place à l’amélioration.

Néanmoins, vous obtenez une machine expresso qui fonctionne plus que correctement, qui est durable et robuste et qui a un beau design de porte-filtre à l’ancienne sans fioritures.

Du point de vue de la fonctionnalité, la QuickMill Orione 3000 serait pour beaucoup un meilleur choix. Elle aussi m’a convaincue lors de mon test, d’autant plus qu’elle a quelques idées astucieuses en matière de chauffage de l’eau, qui devraient résoudre les problèmes typiques des machines à circuit simple.

Si j’opte malgré tout pour la Rancilio, c’est uniquement en raison de mon expérience avec les deux machines. Je me sens tout simplement mieux avec la Silvia – et je trouve que mon expresso est meilleur avec elle. Mais c’est très personnel.

Dans cette catégorie, j’ai vraiment lâché les rênes. Je pensais que vous ne vous intéresseriez pas aux machines « chères » et compliquées. Mais c’était manifestement une erreur, comme l’ont montré vos nombreux commentaires.

Pour vous donner un aperçu des machines particulièrement appréciées dans cette catégorie, je vous mets des liens (si disponibles) vers les machines à porte-filtre qui ont été mentionnées positivement :

  • Nuova Simonelli Oscar II – look futuriste en entrée de gamme à deux cercles, pour environ 800 euros
  • ECM Classika II – déjà assez ancienne, machine classique à un circuit avec un vrai flair italien autour de 1.000 euros
  • – format similaire (à tous égards) à l’ECM
  • – un peu plus puissante que la 3000

J’ai une envie irrépressible de tester à nouveau des appareils dans cette catégorie. Pour cela, vous devez me dire quels sont les nouveaux produits ou les classiques que vous voudriez absolument voir ici. Comme je l’ai déjà dit, je trouve que tout ce qui dépasse 1500 euros est trop professionnel et onéreux pour le client typique. Pour le reste, allez-y et laissez des commentaires assidus !

La meilleure machine à café manuelle : La Pavoni Professional

J’avoue que je suis partial ici. Et j’avoue qu’une machine comme La Pavoni Professional est une grande frimeuse. En effet, les leviers manuels créent une nécessité qui n’a aucune raison d’être à l’ère des appareils automatiques.

Magnifique machine

Eine sehr schöne Handhebelmaschine.

Unter 10 Minuten zum Aufheizen

Gute Verarbeitung

Sieht toll aus

Mit Kesselmanometer

Muss abkühlen, bevor Wasser nachgefüllt werden kann

Kann nach einiger Zeit überhitzen

Même si La Pavoni est une bêcheuse absolue et que vous devez savoir très précisément comment vous en servir, je n’ai jusqu’à présent jamais utilisé de machine manuelle à levier capable de fournir un expresso aussi précis et de qualité.

Avez-vous découvert des alternatives moins arrogantes mais tout aussi performantes? Comme d’habitude, votre expérience m’intéresse!

Mini, hybride, classique ou manuelle : quelle machine à café filtre me convient le mieux ?

Au final, puisqu’il n’y a pas une gagnante ultime dans mon rapport de test, vous comprenez mieux ce que j’annonçais au début: chaque catégorie est faite pour répondre à des exigences différentes. Auparavant, cette catégorisation se composait (dans mon cas) de trois types clairement délimités :

  1. Machine expresso à un circuit
  2. Machine expresso à deux circuits
  3. Machine expresso avec double chaudière

Cette classification se réfère à la manière dont l’eau est chauffée et aux conditions dans lesquelles elle sort du groupe d’infusion et de la buse à vapeur. A l’époque, une autre distinction n’avait aucun sens puisque les fabricants procédaient également selon ce schéma – et ne proposaient que de la camelote bon marché.

Comme je l’ai déjà dit, les choses ont fondamentalement changé. Si nous laissons de côté les appareils professionnels, nous avons affaire à au moins cinq types différents de machines expresso, qui s’adressent chacune à une clientèle bien distincte :

  1. Machines à porte-filtre autour de 150 euros
  2. Machines à expresso à partir de 300 euros
  3. Machines à café classiques à partir de 500 euros
  4. Machines hybrides, mélange de machine à café automatique et de machine à porte-filtre
  5. Machines à café manuelles

Si vous êtes à la recherche d’une machine expresso, je pense qu’il est important que vous connaissiez les deux systèmes de classification et que vous en teniez compte. Vous serez alors en mesure de déterminer exactement ce que vous recherchez dans une machine à expresso.

En outre, il n’y a pas de mal à connaître quelques termes et concepts techniques afin de pouvoir décoder le discours marketing de certains fabricants. Dans ce domaine, j’ai vu de tout ces derniers temps !

Machines à expresso autour de 150 euros : le minimum est-il suffisant ?

Personnellement, ne serait-ce que pour des raisons de durabilité, il ne me viendrait pas à l’idée d’installer dans ma cuisine une machine à café à porte-filtre à 150 euros. Vous pouvez vous attendre à ce que ces versions ne durent pas longtemps. De plus, les composants bon marché ne peuvent pas atteindre (durablement) la pression, la température ou la précision nécessaires pour obtenir un expresso parfait.

Certains d’entre vous m’ont dit qu’après avoir essayé cette catégorie, ils avaient très vite décidé de passer à la catégorie supérieure. Un fait intéressant également est que jusqu’à présent, personne n’est passé de la machine à porte-filtre à la machine à café à grain. Même en commençant par la machine la moins chère.

Pour les fabricants, cette catégorie est particulièrement lucrative, car le frein à l’acquisition d’un tel appareil est faible compte tenu du prix peu élevé. Une fois que c’est fait, le buveur d’expresso, accro, fait de lui-même une mise à niveau vers des prix plus élevés. En outre, grâce à des couleurs vives et en général un design branché, ces machines marquent des points auprès de la foule d’Instagram.

Delonghi Ecov 311gr Aperçu Arne

La DeLonghi ECOV 311.11 GR représente bien ma pensée. En effet, en théorie, elle est jolie sur les photos, mais en pratique, elle ne sert pas à grand chose!

Si je mentionne tout de même cette catégorie, c’est surtout parce que le marché est pratiquement envahi par de telles machines. Même si j’apprécie la DeLonghi EC 685 Dedica pour son rapport qualité-prix, nous nous trouvons à un niveau très bas.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Je trouverais ça plutôt cool si quelqu’un ouvrait un bar à café participatif et interactif dans lequel les clients pourraient eux-mêmes utiliser le porte-filtre. Il n’y aurait alors plus de problème d’initiation.

Une machine à expresso (chère et personnelle) inspire un respect que les bars à 150 euros n’exigent pas de vous. C’est pourquoi il est tout à fait normal que vous mettiez dans votre cuisine les quelques bons produits de cette catégorie. Soyez simplement conscients que l’envie d’une meilleure machine se fera très vite sentir.

Machines à espresso à partir de 300 euros : bloc de départ pour des idées fraîches

Ce qui correspond à la fourchette de prix entre 600 et 800 euros pour les machines à café à grain est la catégorie à partir de 300 euros pour les machines à porte-filtre. Il y a ici une étonnante volonté d’innovation, qui se traduit par exemple par des buses à mousse de lait automatiques pratiques.

Un exemple actuel très réussi est la Sage the Bambino Plus qui, pour environ 350 euros, offre précisément ce système de mousse de lait. De plus, elle marque des points avec des températures réglables, une quantité d’eau réglable et une pression correcte pour un bon expresso.

sage The Bambino Plus Aperçu Arne

Si vous cherchez une machine d’entrée de gamme « sérieuse » qui vous apprendra à préparer un expresso sans craintes, j’investirais effectivement entre 300 et 400 euros. Si vous venez de commencer à chercher et que vous ne vous sentez pas tout à fait à l’aise avec la Sage (il faut « sentir » les machines à expresso), attendez encore un peu.

Car dans cette catégorie de prix, la concurrence sera bientôt plus rude et les nouveaux développements seront de plus en plus fréquents sur le marché. C’est aussi une bonne chose pour la concurrence des prix.

Machines à expresso à partir de 500 euros : les classiques ne meurent jamais

Les « anciennes » recommandations pour débutants, comme la Rancilio Silvia et la QuickMill Orione 3000, ont monté dans mon classement. Non seulement elles coûtent plus cher mais surtout, elles découragent certainement plus le débutant. Pas si débutantes que ca, finalement. 

Mais les deux machines ne jouissent pas de leur statut de classiques pour rien et ont par exemple une construction très haut de gamme et durable en avance sur les produits à 300 euros. En contrepartie, elles sont certes un peu plus compliquées et parfois boiteuses en termes de temps de chauffe.

Mais si vous achetez une telle machine, je vous préviens que vous n’achèterez un autre modèle que si vous en êtes éperdument amoureux. Une fois que la Silvia se trouve dans votre cuisine – et que vous vous êtes familiarisé avec tous ses défauts – vous n’aurez pas envie d’en changer.

Je veux bien qu’on en discute ensemble – il y a suffisamment d’arguments en faveur des machines comme la Rocket Espresso Dual Boiler R58 (que j’ADORE, soit dit en passant).

Cela dit, c’est un peu comme comparer une Smart et une Lamborghini : les deux sont des voitures, les deux vous amènent à destination, la Smart a de nombreux avantages par rapport à la voiture de sport, mais la Lamborghini est pour beaucoup plus automobile que la Smart.

Machines hybrides : La fusion en vogue

La plus grande alerte est donnée par toutes les marques du grand public autour de leurs nouvelles machines à expresso broyeur, que j’ai baptisé machines hybrides pour simplifier.

L’idée n’est pas tout à fait nouvelle cela dit. Avec l’ancienne Gastroback 42612 Design Advanced Pro G, je vous avais déjà brièvement présenté un tel couplage en 2015. Après cette machine, rien d’autre n’est sorti sur le marché pendant longtemps. 

Gastroback Tamiseur avec broyeur Espresso référence

Aujourd’hui, avec la Gastroback 42612 S Design Espresso Advanced Pro GS (notez le S en plus!), la relève est assurée. Mais ce n’est pas tout.

DeLonghi a récemment lancé sur le marché La Specialista, un hybride tout frais, tandis que la Sage Oracle Touch a su se faire apprécier de moi.

Specialista Lieferumang

Lors de l’IFA 2019, j’ai remarqué des développements similaires chez le maître moulinier Graef et chez les Suisses de Solis. Je dirais presque que les machines hybrides sont actuellement la tendance dans le monde des machines à café.

Cela est dû à la combinaison intelligente de deux principes de machines, qui présente de nombreux avantages :

  • Généralement aussi simple qu’une machine automatique, mais qui donne un vrai ( !) expresso
  • Vous n’avez pas besoin d’acheter un moulin à café supplémentaire
  • La mousse de lait est préparée en grande partie automatiquement
  • La machine automatise de nombreux réglages typiques de l’expresso
  • Une machine hybride est plus tolérante aux erreurs
  • La machine est assez compacte tout en étant très fonctionnelle
  • Le café ne passe par la machine – le nettoyage fonctionne donc mieux

Toutefois, il s’agit également d’un appareil de compromis. De nombreux fabricants ont bien compris que la mission de cette catégorie est de faire disparaître l’appréhension du porte-filtre. Cette étape intermédiaire présente donc naturellement aussi des inconvénients. Ceux-ci coïncident largement avec ceux des machines à café à grain:

  • Si une pièce décisive se casse, c’est toute la machine qui est inutilisable
  • Les grains sont toujours chauffés en même temps
  • Vous avez moins de possibilités d’influence au fur et à mesure que vos compétences progressent
  • Il n’est pas possible de mettre à jour certains composants (notamment le moulin)

Les avantages l’emportent actuellement sur les inconvénients, ne serait-ce qu’en nombre. C’est pourquoi j’ai beaucoup de plaisir à tester les machines hybrides. En ce qui concerne le prix, vous devriez commencer à un niveau comparable à celui de La Specialista.

Mais je n’investirais pas plus que pour la Sage Oracle Touch. Car il n’en reste pas moins que si vous achetez une machine hybride, vous aurez un jour envie d’un vrai porte-filtre et d’un moulin à café individuel. Je peux presque le garantir.

Toutefois, je ne sais pas encore combien de temps il faudra pour que cette envie débouche sur une décision d’achat. Car le prix des hybrides est à prendre en compte, le frein à un changement est donc plus élevé. Et les appareils fournissent des prestations très correctes.

Hormis les défauts du moulin ou les pannes totales, il y a peu de raisons de changer de machine. L’expresso des modèles valables est délicieux, la mousse de lait encore plus.

De mon point de vue, l’image de marque et le facteur « frimeur » jouent donc un rôle très important. Les hybrides sont top, mais lors de la prochaine réunion des caféinomanes, ils ne seront jamais aussi cool qu’un beau porte-filtre à l’italienne.

Machines à café manuelles : patience et un peu de frime

En fait, je ne devrais pas m’étendre sur les machines à levier manuel. Et ce n’est pas pour rien que j’ai fait de La Pavoni Professional le seul appareil présenté dans le test des machines à expresso.

La Pavoni Professional

En effet, les machines manuelles, à levier, ne sont en fait que pour les victimes de mode: elles sont plus compliquées et coûtent comparativement plus d’argent. Ceci dit, elles ont un look d’enfer et répandent dans la cuisine le flair du vrai connaisseur de café.

D’ailleurs, s’il ne s’agissait vraiment pas d’une question de frime, tous les bars à café ne proposeraient que des expressos à levier manuel.

Le mode de fonctionnement mécanique est bien sûr un clin d’œil aux premières machines à expresso, qui étaient en mesure d’en préparer selon nos critères de qualité actuels. Mais depuis, l' »automatisation » a rendu beaucoup de choses plus simples et même meilleures.

Schéma des machines à café manuelles

En principe, les machines à levier produisent également un expresso à une pression de 9 bars. Pour ce faire, vous devez d’abord pousser le levier vers le haut afin que l’eau pousse le piston dans la même direction et serve de résistance (figure 1).

Dès que l’eau s’écoule dans la chambre d’extraction, il y a un contact avec la mouture de café dans le porte-filtre. Ce n’est pas si grave. En effet, si vous attendez encore quelques secondes, une pré-infusion se produit, ce qui est excellent pour une extraction parfaite.

S’il s’agit du premier tirage, l’eau se refroidit rapidement. L’unité d’infusion est généralement massive et non chauffée. Elle doit donc d’abord être mise en température. Pour ce faire, il est conseillé d’effectuer un tirage à vide. Cela permet en même temps de rincer le porte-filtre et de le chauffer.

Sur la deuxième photo, vous voyez comment le levier est poussé vers le bas et crée ainsi la pression nécessaire à l’extraction. Comme il n’y a pas de contact entre l’eau et la chaudière à ce moment-là, la température du porte-filtre est inférieure à celle de la chaudière et, dans le meilleur des cas, elle est refroidie de manière optimale.

La Pavoni Professional Arne

Jusqu’à ce que vous soyez capable de maîtriser ce processus de travail les yeux fermés et de le réussir en toutes circonstances, il vous faudra vous entraîner, et cela prendra du temps. De plus, une machine manuelle à levier ne pardonne pas les erreurs comme les autres machines.

Il est également dommage qu’une machine à levier (en particulier La Pavoni) surchauffe après seulement quelques expressos et ait besoin de se reposer. Inutile de penser à la mousse de lait. Mais il y a aussi une bonne raison pour laquelle La Pavoni Professional est un élément indispensable de ma cuisine :

Si vous savez ce que vous faites, c’est la meilleure façon d’obtenir de véritables performances de la fève. Dans le cas de La Pavoni, cela vous coûtera environ 600 euros et beaucoup de temps, de patience et de muscle.

Machines à expresso mono-circuit : l'entrée de gamme pour les puristes

Passons à la première catégorie « professionnelle ». Son mode de fonctionnement vous permettra de reconnaître les machines à expresso d’entrée de gamme, même s’il n’y a pas d’étiquette de prix évidente.

Les machines à café à circuit unique portent leur nom parce que le même circuit d’eau ou la même chaudière est utilisé pour préparer l’expresso et faire mousser le lait.

Machine à expresso à simple circuit

Cela pose un problème, car pour faire mousser le lait, il faut une température d’eau plus élevée que pour l’expresso. La différence est assez importante : pour l’expresso, il faut de l’eau à environ 94 degrés Celsius, la vapeur d’eau ordinaire n’est disponible qu’entre 110 et 130 degrés Celsius.

D’une manière ou d’une autre, la machine doit continuer à chauffer après la préparation de l’expresso ou refroidir avant la préparation du cappuccino ou du flat white suivant. Si ce n’est pas le cas, l’expresso sera amer et mal extrait lors de la prochaine préparation. C’est logique.

De plus, ces processus de chauffage ou de refroidissement prennent toujours plus de temps. Mais un bon cappuccino repose sur le fait que le lait et le café se mélangent le plus immédiatement possible. La conclusion est toutefois inverse :

Si vous ne buvez que de l’espresso – ou peut-être de l’americano – rien ne s’oppose à une machine à espresso à un seul circuit !

C’est pourquoi, en tant que puriste, je suis un grand fan de la Rancilio Silvia. En tant que machine à simple circuit, elle est moins chère que la concurrence, malgré des résultats et des composants de haute qualité. J’ai été tout aussi agréablement surpris par la SAGE SES500 the Bambino Plus pour un prix encore plus bas.

Sage the Bambino Plus Arne Happy

Celui qui veut se lancer dans « l’aventure de la machine à café mono », même en tant que fan de lait, devrait s’intéresser à ce que l’on appelle le surf de température. Il s’agit d’un savant mélange de temps d’attente, de tirages à vide et de connaissance de la machine. Pour en savoir plus, consultez l’entrée Wiki sur le café « Temperatursurfen« .

La QuickMill Orione 3000 offre une solution mécanique très réussie au problème de la température, car elle complète la construction à circuit unique par un chauffe-eau instantané. Celui-ci fournit plus rapidement une température de vapeur stable.

Machines à espresso à deux circuits

Si vous avez lu attentivement la partie consacrée aux machines à un seul circuit, vous vous doutez bien que les machines à deux circuits sont des machines à porte-filtre dotées de deux circuits d’eau à des températures différentes.

Ainsi, la vapeur pour faire mousser le lait et l’eau pour préparer l’espresso peuvent être prélevées simultanément et sans temps d’attente.

Machine à espresso à deux circuits

Comme tu peux le voir sur le dessin, la chaudière contient de l’eau à une température comprise entre 110 et 130 degrés Celsius. Cette eau est utilisée pour faire mousser le lait. Un tuyau traverse cette chaudière.

L’eau qui y circule atteint, grâce au choix du matériau du tube et au temps de passage, la plage de température optimale pour le processus d’infusion. Ce tube porte le nom d’échangeur de chaleur, ou « heat exchanger » en anglais. Par paresse et par Internet, de nombreux forums utilisent l’abréviation HX.

Toutefois, ce tube présente également un risque de surchauffe. Tu le reconnais au fait que de la vapeur jaillit de la sortie du porte-filtre. Nous sommes donc à nouveau confrontés à un problème similaire à celui de la cafetière à un seul circuit : Une eau trop chaude donne un expresso amer.

Mais contrairement à la cafetière à un circuit, la quantité d’eau dans le tube de la cafetière à deux circuits est raisonnable. Si de la vapeur s’échappe du porte-filtre, il suffit d’appuyer sur le bouton de préparation de l’expresso et d’évacuer le bouillon chaud. Effet secondaire appréciable : vous pouvez utiliser cette eau pour préchauffer votre tasse d’expresso.

Le mot thermosiphon revient souvent dans le contexte des machines à deux circuits. Ce composant peut aider à équilibrer la température. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez l’article sur le wiki du café.

Le modèle d’entrée de gamme le plus connu parmi les machines à deux circuits est la Oscar Nuova Simonelli, qui en est aujourd’hui à sa deuxième génération. Elle n’a pas seulement un look exceptionnel, mais laisse toujours une impression aux fans en matière de qualité de café.

Son étiquette de prix autour de 800 euros vous montre à quel point le saut entre la machine à expresso à un circuit et celle à deux circuits est généralement important.

De plus, avec un poids d’environ 17 kilos et un temps de chauffe très long, la chose n’est pas vraiment une mini-machine fixe. De plus, il n’y a pas de sortie d’eau chaude, pas de contrôle visuel de la pression via un manomètre et pas de possibilité standard de réduire la pression.

Si vous avez envie de vous faire vraiment plaisir, regardez par exemple le classique ECM Technika IV. Bien qu’elle soit aujourd’hui plutôt ancienne, elle constitue un bon exemple de ce que vous pouvez attendre d’un investissement d’environ 1 600 euros.

L’ECM efface la frontière entre les particuliers et les professionnels, a un look d’enfer et est d’une qualité exceptionnelle. De nombreuses machines à expresso Bezerra méritent également d’être mentionnées.

Machines à expresso avec double chaudière

La troisième catégorie « professionnelle » désigne les machines à expresso à porte-filtre avec deux chauffe-eau indépendants, que j’appelle chaudière I et chaudière II sur le dessin.

Machine à expresso à double chaudière

Le jeu est similaire à celui de la machine à deux circuits : la chaudière I fournit l’eau pour l’expresso et assure la montée en pression, la chaudière II fournit les températures de vapeur d’eau pour la mousse de lait. Les deux chaudières éliminent tous les problèmes des machines à un circuit et aussi des machines à deux circuits :

  • Il n’y a pas de temps d’attente avec d’éventuelles pertes de qualité
  • Il n’y a pas de problème de surchauffe grâce à des circuits totalement indépendants

Toutefois, les deux chaudières posent un autre problème : selon l’intensité d’utilisation, l’eau traîne plus longtemps dans la chaudière respective – elle n’est en effet utilisée que pour une seule chose. Et l’eau qui est constamment chauffée n’en est pas meilleure pour autant.

Lors de l’achat d’un dualboiler, il faut donc absolument tenir compte de la taille de la chaudière qui convient le mieux à l’intensité de l’utilisation. Ma devise : plus c’est petit, mieux c’est !

En ce qui concerne les recommandations sur la meilleure machine à expresso avec double chaudière, je vais être personnel et hautement subjectif. Lorsque j’étais encore étudiant et que je venais de commencer à faire du café, il y avait un pot d’épargne dédié à la Rocket Espresso Dual Boiler R58.

Elle coûte toujours (en octobre 2019) plus de 2 200 euros, pèse toujours une méchante trentaine de kilos et n’a pas perdu une miette de sa beauté. En termes de fonctionnalité aussi, je m’extasierai sans doute jusqu’à la fin des temps :

La température d’infusion est réglable de manière flexible. La commande PID dispose d’un panneau de commande externe. Comme c’est cool, s’il vous plaît ! Vous pouvez ainsi régler la température de l’eau. Elle est également d’excellente facture et silencieuse.

Malheureusement, elle n’est toujours pas arrivée dans ma cuisine test. D’abord parce que je possède tant d’autres machines et ensuite parce que je ne suis toujours pas sûr que l’étiquette de prix et mes exigences en matière de café ne s’excluent pas mutuellement. Qu’en pensez-vous ?

Un mot peut-être sur mon enthousiasme à propos de la commande PID. Le PID est l’abréviation de Proportional Integral Derivative (dérivation proportionnelle et intégrale) et permet de maintenir TOUJOURS une température constante de l’eau lors de la préparation du café.

Trois aspects se complètent et l’ensemble est terriblement technique. Mais notez que le PID est une spécialité prioritaire des dualboilers et qu’il est tout simplement tip-top. Surtout quand j’y ai accès comme sur la Rocket.

Mets la pression : comment fonctionne une machine à espresso ?

Si je voulais vous expliquer le fonctionnement d’une machine à expresso dans les moindres détails, il me faudrait la moitié d’Internet et vous, des études d’ingénieur. Mais ce n’est pas nécessaire pour comprendre la fonctionnalité de base :

  1. L’eau est chauffée dans la machine – selon la structure, dans différentes chaudières, tubes ou dans un réservoir. Voir les machines à un circuit, à deux circuits et à double chaudière
  2. Une pompe de qualité supérieure veille à ce que cette eau ne s’écoule pas simplement goutte à goutte par le bec, mais qu’elle jaillisse avec une pression élevée.
  3. La contrepartie importante pour que cette pression optimale de 9 bars garantisse un espresso optimal est le porte-filtre. Une quantité précise de café moulu, d’une granulométrie exacte et d’une compression optimale, forme la résistance par le bas

Lorsque tous les composants fonctionnent parfaitement ensemble, un espresso est obtenu à partir des paramètres suivants :

  1. Mélange: grains d’espresso de haute qualité, volontiers avec une part visible de grains de robusta pour une crème extra stable
  2. Quantité: environ 7 g de café moulu sont injectés et extraits avec une quantité d’eau d’environ 25 ml en dose unique
  3. Degré de mouture: réglage le plus fin possible, qui garantit non seulement une extraction optimale, mais aussi un temps de contact optimal d’environ 25 secondes
  4. Machine: dans l’idéal, 9 bars de pression sont appelés et transportés dans le porte-filtre avec une température d’infusion d’environ 94 degrés
  5. L’homme: un nivellement et un tressage corrects, un flashage propre et un réglage parfait de la machine font pencher la balance du bon côté.

Cette formule dite des 5M ne change jamais dans ses fondements, mais peut être légèrement modifiée en fonction des goûts, de la taille de référence, des grains de café ou des caractéristiques de la machine.

Cette formule vous montre également que la machine à espresso n’est pas la seule responsable de votre envie d’espresso. Une machine professionnelle super chère produit toujours de la merde si vous négligez tous les autres aspects ou si vous utilisez une qualité inférieure.

C’est pourquoi la règle est la suivante : ce n’est pas la machine à espresso qui fait le maître, mais la pratique et le soin !

Quel est le secret des tamis à crème ?

Dans le test des machines à espresso, je parle régulièrement des tamis à crème de manière légèrement désobligeante. Et je suggère bien sûr qu’un tamis n’est pas un tamis. En réalité, la différence entre une machine à espresso pour débutants et une machine à porte-filtre pour professionnels se mesure assez facilement aux tamis – et parfois aussi au porte-filtre.

Pour cela, il suffit de retourner les tamis et de les tâter :

Si les tamis sont à double paroi et ne comportent que quelques petits trous ou un seul trou sur la face inférieure, il s’agit de tamis à crème pour débutants.

Si le matériau est à simple paroi et que tout le fond est un tamis unique, nous parlons de la version professionnelle.

Comme le nom de tamis à crème le laisse supposer, cette différence a quelque chose à voir avec la mousse d’espresso dont on parle tant. Indépendamment du fait de savoir si la crème est vraiment importante pour l’espresso ou non, elle est un indicateur parfait pour savoir si tout est conforme aux 5M lors de la préparation.

L’un des plus grands candidats à l’instabilité est la pression nécessaire, qui est en principe obtenue par l’interaction entre la puissance de la machine, la compression de la dosette, le degré de mouture et la quantité de café – c’est-à-dire par quatre des cinq aspects M. Et pour tous ces aspects, les machines d’entrée de gamme et les utilisateurs débutants ne sont pas toujours très performants.

C’est pourquoi les filtres à double paroi avec un trou plus petit permettent de compenser ces défauts et de créer la résistance nécessaire à l’eau. Il s’agit donc d’une petite astuce pour pouvoir au moins parler d’un espresso digne de ce nom.

La Pavoni Professional expresso

Ce genre de choses n’arrive évidemment pas à l’expert. Il a tout fait correctement et a en outre devant lui une machine digne de ce nom, qu’il a parfaitement calibrée. Il veut une extraction complète, régulière et propre. Pour cela, il a besoin d’un tamis complet, régulier et propre.

Si vous êtes un véritable esthète, vous pouvez vous passer des « sorties » typiques et opter pour un porte-filtre sans fond. Vous pouvez ainsi voir l’espresso s’extraire directement. De nombreux professionnels affirment également qu’il est bon pour le café que le liquide n’entre pas en contact avec trop de métal ou même de plastique (machines bon marché !).

Ils justifient cela, au choix, par l’hygiène, la nocivité de certains matériaux ou la chute de température au contact du métal. J’aime aussi les porte-filtres sans fond, mais j’insiste en priorité sur de bons tamis et un porte-filtre qui tient parfaitement dans la main.

Porte-filtre vs. machine à café automatique : Quelle machine veux-je vraiment ?

Vous ne me demandez pas seulement très souvent quelle machine à porte-filtre je recommanderais. Vous me demandez au moins aussi souvent s’il faut mettre une machine à espresso ou une machine à café automatique dans le panier d’achat.

La réponse courte serait :

Je m’en fiche complètement, l’essentiel est que vous preniez des grains de café corrects.

La réponse longue commence par une contre-question :

Quel engagement souhaitez-vous consacrer à votre café ?

Et je ne parle pas seulement de volonté d’apprendre, mais aussi de temps, d’argent et de patience. Une machine à porte-filtre n’est pas un appareil secondaire, alors qu’une machine automatique l’est. Un porte-filtre peut faire de l’espresso, une machine automatique ne peut faire que de l’espresso KVA. Cette comparaison pourrait se poursuivre indéfiniment.

Delonghi Ecam 23.466.b Espresso Lustig

Mais comme cela n’aide personne, j’ai préféré vous bricoler une sorte de check-list avec des demandes typiques et la réponse appropriée. S’il manque encore quelque chose d’important, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

  1. Je n’ai aucune idée des deux versions de la catégorie, mais je m’intéresse beaucoup à l’espresso, au cappuccino et autres.
    Si les machines hybrides n’existaient pas, je les inventerais tout simplement pour répondre à cette question. À bien des égards, elles sont beaucoup plus simples que les machines automatiques, mais elles n’exigent pas non plus autant de connaissances qu’un porte-filtre. Le gros avantage est bien sûr qu’elles ont déjà le moulin à bord et qu’elles disposent généralement d’une lance à vapeur automatique. Le tamper est également intégré. Et le meilleur : ils font un véritable ( !) espresso.
  2. J’aime goûter différents grains et j’ai des exigences élevées pour mon café
    Si tu parles de grains d’espresso et de café espresso, rien ne vaut le porte-filtre. C’est en effet le seul moyen de tirer vraiment l’essence des ingrédients – sans compromis, sans fax et exactement comme le torréfacteur l’a imaginé. Lorsqu’il s’agit de café filtre et de grains de café, nous parlons de filtre manuel. Une machine automatique ne fournit toujours ( !) que des compromis et ni un espresso ni un café filtre.
  3. J’adore l’espresso et les boissons à base de mousse de lait, mais je n’ai qu’un budget limité
    Même si les choses évoluent beaucoup en matière de machines à espresso très bon marché, vous devez toujours prendre en compte le coût d’un bon moulin à café, d’un tamper décent, d’une knockbox et, bien sûr, des grains de café. C’est là que la machine à café tout-en-un a un peu d’avance. Toutefois, les porte-filtres ont l’énorme avantage de durer très longtemps s’ils sont d’une certaine qualité. De plus, si un composant se casse, ce n’est pas tout l’ensemble qui tombe à l’eau.
  4. Ma famille est hétéroclite et pleine de buveurs de café différents
    Si tout le monde n’est pas un fan absolu de café, je conseille d’utiliser une machine entièrement automatique. Sinon, c’est trop compliqué et ça se casse plus vite. En outre, chacun peut programmer sa propre boisson préférée sur la machine automatique. Le système automatique de mousse de lait n’est pas non plus à négliger.
  5. Je ne bois que de l’espresso
    Il est clair que les porte-filtres sont bon marché. Les machines entièrement automatiques créent certes une « sorte » d’espresso, mais le real deal n’existe que sur la machine à porte-filtre. Un compromis serait la machine hybride.
  6. J’oublie parfois les intervalles de nettoyage
    Porte-filtre ! Ici, le café ne doit pas passer par la machine, il y a moins de moisissure. Nettoyages et détartrages sont tout de même obligatoires – mais moins coûteux qu’avec une machine entièrement automatique.
  7. Je veux boire un café rapide le matin
    Cela dépend des cas : Si tu t’es beaucoup entraîné au préalable à l’utilisation du porte-filtre, c’est presque aussi rapide qu’avec une machine entièrement automatique. Toutefois, les modèles haut de gamme ont un temps de chauffe plus long. La machine automatique offre donc plus de confort pour commencer la journée.
  8. Je cherche une machine pour le bureau
    En tout cas, le tout automatique ! De nombreuses personnes avec des connaissances et des exigences différentes tripotent une machine compliquée avec beaucoup de mécanique de précision ? Mieux vaut éviter !
  9. Je veux m’afficher sur Instagram
    Porte-filtre – quoi d’autre ? Même sans suiveur, le look est imbattable et chaque cuisine ressemble ainsi immédiatement à un temple de la gastronomie.

Quels accessoires dois-je acheter pour ma machine à espresso ?

Le mot  » doit  » indique déjà clairement que l’investissement dans une machine à espresso ne s’arrêtera malheureusement pas là. En effet, contrairement aux machines à café automatiques, vous ne disposez pas ici d’un moulin à café intégré, mais devez l’acheter séparément.

Même si vous contournez ce problème avec une machine hybride, vous remarquerez après les premiers essais avec les accessoires fournis qu’il manque quelque chose pour le bonheur absolu du porte-filtre.

C’est pourquoi je vais vous présenter brièvement les accessoires les plus importants pour la machine à café filtre – qu’ils soient obligatoires ou optionnels :

  • Investissez dans un bon moulin à café !

Mieux encore … dans un excellent moulin à expresso. De nombreuses variantes automatiques d’entrée de gamme ont généralement le problème de ne pas moudre les grains de café assez finement pour obtenir une pression optimale dans le porte-filtre.

Il est amusant de constater que les bons moulins à espresso manuels comme mon Comandante (cher) ou le moulin à café manuel Porlex Tall n’ont pratiquement jamais de problème. Mais qui a envie de se faire un loup pour chaque espresso ?

Moulin à café manuel Comandante Espresso

Deux modèles de mon test de moulins à café vous montrent ce que j’entends par un excellent moulin à expresso qui s’adapte parfaitement au porte-filtre :

L’étiquette de prix des deux recommandations est bien sûr un peu lourde. Mais d’après mes tests à long terme, je sais que ces moulins sont presque incassables. En outre, vous trouverez difficilement des résultats de mouture plus homogènes dans cette catégorie de prix.

le Graef CM 800, qui est également utilisé en permanence par notre équipe, est beaucoup plus bas (en termes de prix). Elle a subi plusieurs mises à niveau et est maintenant représentée par la génération Graef CM820EU.

Graef CM 800 sans vis

La gamme Graef 800 se caractérise en premier lieu par de très bons résultats pour une étiquette de prix relativement basse. La mouture ne se fait certes pas en continu, mais elle est assez spacieuse avec ses 40 degrés.

Cependant, le montage – ou le démontage pour le nettoyage – est compliqué. Et le nettoyage est ici une tâche fréquente, car il y a beaucoup d’électricité statique en raison de la grande quantité de plastique. Néanmoins, avec Graef et la série CM 8, vous êtes plutôt bien équipés.

D’ailleurs : ce n’est pas parce que vous avez une machine hybride qu’un moulin externe est superflu. Avec la DeLonghi La Specialista, par exemple, un moulin à café externe vous évite de nombreuses manipulations lorsque vous essayez de nouveaux grains. Ce n’est pas une obligation, mais un conseil.

  • Offrez-vous un « vrai » tamper

Je dois dire les choses telles qu’elles sont : pratiquement toutes les machines à porte-filtre que j’ai déjà testées pour vous sont équipées d’un tamper, qui ressemble à un gadget YPS. La plupart des versions tiennent mal en main, sont trop légères et ne génèrent donc pas la pression d’appui nécessaire d’environ 15 kg.

Delonghi EC 680 Tamper Grandeur

Sans cette pression, il n’y a pas de dosette de café correctement comprimée. L’eau passe alors nonchalamment à travers le café, le porte-filtre s’envole peut-être, ou vous pouvez vous réjouir d’un flot de café lorsque vous retirez le porte-filtre. Quoi qu’il en soit : Tamping saves the espresso !

S’il y a une station de tamping automatique – ce qui est une caractéristique des hybrides – cela réussit généralement mieux. Mais le tamper ne produit pas toujours le type de compression que vous souhaitez. Ou alors la mécanique est dans un mauvais jour. Ou, ou, ou.

Oracle Touch Sage avec groupe de pression externe

Un tamper digne de ce nom est un point de confort qui ne coûte pas forcément la peau des fesses. J’ai pensé à faire un test à ce sujet. Qu’en pensez-vous ?

Je n’ai pas encore de favori. Ce qui est important pour moi, c’est que le tampon proprement dit soit en alliage très lourd et lisse, tandis que la poignée a une forme qui me permet de le tenir parfaitement en main et d’exercer une pression verticale correcte et sans douleur.

  • Simplifiez-vous la tâche avec une knockbox

Comment la dosette de café usagée sort-elle du porte-filtre ? Si l’on en croit les fabricants de machines à espresso, vous ne pouvez compter que sur vous-même. Soit vous tapotez la chose sur le rebord de la poubelle (beurk !), soit vous trouvez un récipient adéquat à la maison, soit vous achetez une Knockbox.

L’astuce de ces poubelles de table pour les restes de café est la barre transversale sur laquelle vous pouvez frapper le bord du porte-filtre. Le café est ainsi évacué du tamis en une seule fois.

Pour cela, la knockbox doit être stable et si possible lourde. Un revêtement en caoutchouc ou similaire sur la barre transversale permet en outre de réduire le bruit des coups.

D’ailleurs, le récipient spécial pour taper n’est pas seulement une question d’hygiène et de complémentarité de la station de café. C’est aussi une sorte d’appareil de contrôle. La manière dont le palet sort du porte-filtre et la stabilité avec laquelle il atterrit dans le récipient vous permettent de juger si tout s’est bien passé lors de la préparation.

Baratza Sette 270w moulin à café test palet

S’il tombe dans le récipient humide et comme de la boue, c’est tout aussi faux que s’il s’émiette sec comme un os et se désagrège dès qu’il touche le sol. Un palet optimal conserve autant que possible sa forme avant de sécher et de se désintégrer.

  • (Seul) un peintre sur lait a besoin d’un bon pitch

Un pot à lait qui tient parfaitement dans votre main n’est pas une nécessité. Sauf si vous voulez devenir un maître du latte art. Tous les autres s’en sortent généralement bien avec les pitchers fournis. Mais si le pot manque, l’investissement est comparativement faible, mais le gain élevé.

Détester le café Latte Art

Les pichets à lait ont une forme optimale pour faire de la mousse et sont absolument insensibles à la chaleur et à la vapeur d’eau. Je n’en serais pas si sûr pour certains verres.

  • Si c’est absolument nécessaire ..

… et que vous ne trouvez plus rien à acheter, vous vous ferez certainement autant plaisir avec un tapis de tamper qu’avec un joli pinceau à café en bois. Bien sûr, vous pouvez aussi vous lancer dans l’aventure et placer les dosettes de café dans un véritable tiroir à café. Et je ne parle même pas des plus belles tasses à expresso.

Mais avant d’acheter des gadgets, investissez toujours ( !) votre argent dans d’excellents grains. Pas de produits de supermarché, pas de torréfaction industrielle, pas de sachets d’origine opaque. Adressez-vous à des torréfacteurs qui traitent leurs filières d’approvisionnement et leurs sources d’approvisionnement de manière équitable et transparente et qui procèdent à la torréfaction avec soin.

Cette condition est immuable. Ce n’est pas pour rien que le « mélange » est le premier facteur de la formule des 5M.

Les principaux conseils pour obtenir un excellent espresso du porte-filtre

Une introduction théorique complète à la préparation d’un espresso dans une machine à porte-filtre est assez inutile. Car ici, comme dans aucune autre catégorie, la règle est la suivante : vous devez le faire. Encore et encore. De plus, chaque machine et chaque moulin correspondant fonctionnent différemment.

Delonghi EC685bk Espresso prêt à l'emploi devant

Ce que je vous donne volontiers, ce sont quelques conseils pour obtenir plus rapidement un bon espresso et éliminer les sources d’erreurs typiques.

  1. Un pourcentage élevé de robusta aide: même si le grain de robusta commence seulement à gagner des fans par rapport à l’arabica, il n’est plus une nouveauté pour les buveurs d’espresso (d’orientation italienne). En effet, les torréfactions italiennes sont généralement dotées d’une part de robusta assez élevée. Cela donne le coup de pouce nécessaire à la caféine et stabilise la crème. Même si l’univers du 5M est un peu chaotique, il est possible d’obtenir un espresso corsé.
  2. Apprenez le mode d’emploi par cœur: Sur de nombreuses machines automatiques ou autres appareils, les fonctions s’expliquent d’elles-mêmes ou ne sont pas nécessaires. Dans le cas d’une machine à porte-filtre, vous devriez vous intéresser de près au mode d’emploi et le lire plusieurs fois ( !) en entier.
  3. Cherchez d’abord l’erreur dans le moulin: la plupart des erreurs d’extraction sont intégrées dès la mouture. Il faut beaucoup de temps pour trouver le sweet-spot de votre moulin, où la farine d’espresso est très fine, mais pas trop. Si aucun espresso ne sort du porte-filtre, vous devriez d’abord régler la mouture sur une valeur plus grossière. La plupart du temps, l’eau ne peut alors pas passer à travers le palet. En revanche, si l’eau s’écoule trop rapidement et de manière trop claire dans la tasse, c’est le contraire qui est vrai. Et si tout cela ne donne rien, vérifiez d’abord si votre moulin est vraiment efficace.
  4. Entraînez-vous avec une balance de cuisine: tout nouveau barista doit d’abord s’entraîner à tasser avec une balance de cuisine. Ce n’est qu’ainsi qu’il apprendra à ressentir la pression optimale sur le palet de café. Ensuite, vous pouvez faire confiance à votre mémoire musculaire. Comme nous l’avons déjà vu, la pression nécessaire est essentielle – alors occupez-vous en.
  5. Devenez un pédant: Vous trouverez plus loin des informations détaillées sur le nettoyage d’une machine à espresso. Prenez-les à cœur et surtout, appliquez-les avec zèle. S’il est vrai qu’avec une machine à porte-filtre, le café ne doit pas passer par les entrailles, le calcaire et les autres éléments liés à l’eau sont en revanche très importants. Plus vous effectuez souvent les étapes intermédiaires de nettoyage, moins vous aurez de problèmes de calcaire ou de filtres bouchés.

Acheter des machines à café d'occasion : Bonne idée ?

En ce qui concerne les machines à café automatiques, je prêche toujours que l’achat d’occasion n’est pas une bonne idée. Car vous ne savez jamais comment la machine a été entretenue par le propriétaire précédent – ni même si elle l’a été.

Cela vaut bien sûr aussi pour les machines à espresso d’occasion. Toutefois, l’avantage est que le café moulu ne doit jamais passer par la machine. Il ne peut donc pas y avoir de moisissure profonde à l’intérieur. Vous pouvez voir et essayer directement tous les autres aspects – et vous devriez toujours le faire avant d’acheter une machine d’occasion.

Vous pouvez faire de bonnes affaires en achetant d’occasion, en particulier pour les machines à espresso de très grande qualité qui ont théoriquement une longue durée de vie. Mais comme toujours, je déconseille d’acheter à l’aveuglette. La plupart du temps, c’est en discutant avec le vendeur que l’on voit s’il connaît bien sa machine et s’il lui a témoigné le respect nécessaire.

Détartrer et nettoyer une machine à café filtre : Simple mais nécessaire

Comparé aux machines automatiques, le nettoyage d’une machine à espresso est ultra-simple. Ici, il n’y a pas de tuyaux à lait, pas de groupe d’infusion interne, pas de moulin fixe qu’il faut laborieusement démonter.

Nettoyage du moulin à café Oracle Touch Sage Latte

Mais cela incite aussi souvent à ne pas être très précis avec le nettoyage et à considérer les étapes de nettoyage typiques entre deux cafés comme suffisantes. Mais avec autant d’eau en jeu, vous ne pouvez bien sûr pas éviter de détartrer votre machine à café filtre.

Je recommande en principe jusqu’à six étapes de nettoyage différentes (selon la machine), que vous devez effectuer à des fréquences différentes (et avec une intensité différente) :

Avant, entre et après chaque espresso

  • Nettoyage rapide et séchage du porte-filtre et du tamis
  • Élimination éventuelle des résidus de café sur le groupe d’infusion avec un pinceau spécial
  • Flasher le groupe d’infusion – faire passer brièvement de l’eau chaude sans insérer le porte-filtre

Avant, entre et après chaque moussage de lait

  • Nettoyage et séchage des pots à lait
  • Flasher brièvement la lance à vapeur avec de la vapeur d’eau
  • Enlever les restes de mousse de lait extérieurs avec un chiffon propre ( !) et humide

A chaque remplissage d’eau

  • Rincer brièvement le réservoir avant de le remplir à nouveau

Après chaque jour d’utilisation

  • Flasher et brosser le groupe d’infusion
  • Nettoyage en profondeur et séchage de tous les composants amovibles (tamis, porte-filtre, réservoir d’eau, pot à lait, bac d’égouttage, tamper, knockbox, etc.)
  • Nettoyage intensif de la lance à vapeur

Selon la fréquence d’utilisation, une fois par semaine

  • Rétrolavage du groupe d’infusion avec un insert aveugle pour le porte-filtre

Une fois par mois, selon la fréquence d’utilisation

  • Rétrolavage de l’unité d’ébullition avec l’insert aveugle pour le porte-filtre
  • et une poudre de nettoyage spéciale pour dissoudre les huiles de café incrustées

L’un des ustensiles les plus importants est le tamis aveugle ou l’insert aveugle. Sur la mini-machine Sage the Bambino Plus, cette chose s’appelle « disque de nettoyage ». Sa fonction est toujours la même : il empêche l’eau de s’écouler du porte-filtre et la maintient dans la machine.

J’ai déjà entendu l’expression « faire gargouiller la machine ». Ce n’est pas idiot. Comme le nettoyant n’a nulle part où aller, il tourne dans le groupe d’infusion et y fait son travail.

Tout cela semble assez vaste et fastidieux, mais dans la réalité, c’est généralement fait en quelques secondes et fait partie intégrante du processus de travail si la routine est respectée. Nettoyer une machine à café filtre n’est vraiment pas une corvée !

DeLonghi EC 685.BK Détartrant

Le détartrage d’une machine à espresso semble également fastidieux. Mais tout comme pour la machine à café automatique, c’est premièrement moins souvent nécessaire et deuxièmement une affaire de routine. Les intervalles de détartrage dépendent bien entendu de

  • Le degré de dureté de l’eau du robinet ou de l’eau utilisée
  • L’intensité de l’utilisation

La bonne nouvelle, c’est que le détartrage est beaucoup plus simple qu’avec une machine automatique et qu’il est moins fréquent. Nous parlons ici d’intervalles d’un mois, voire d’un trimestre.

Ici, vous vous basez également sur l’aspect extérieur. S’il y a du calcaire dans le café, sur les porte-filtres ou sur le groupe d’infusion, il est déjà presque trop tard.

Tout ce que vous devez faire, c’est verser le détartrant dans le réservoir d’eau ou dans une cuvette et respecter les temps de trempage correspondants pour toutes les pièces mobiles. Les tamis et le porte-filtre doivent être trempés pendant environ 30 minutes avant d’être bien nettoyés et séchés.

Le réservoir d’eau doit être laissé pendant une durée similaire avec de l’eau de détartrage. Il en va de même pour les buses à mousse de lait (dévissables) ou une sortie d’eau chaude avec tamis.

Le détartrage de la machine à café à porte-filtre dépend un peu de la structure de l’appareil et du type de construction (simple circuit, double circuit, double chaudière, etc.). Les machines à un circuit moins chères, comme la Sage the Bambino Plus, vous guident à travers le processus grâce à des touches lumineuses et des combinaisons de touches spécifiques, tandis que les modèles plus haut de gamme de type classique sont un peu plus compliqués.

Je vous conseille donc vivement de toujours vous référer au mode d’emploi de votre machine.

Manuel d'utilisation Delonghi Ecov 311gr

Dans la version originale de cet article, j’ai indiqué que je renonçais volontiers aux produits chimiques et que j’utilisais de l’acide citrique pour le détartrage. Beaucoup d’entre vous m’ont, à juste titre, réprimandé pour cela.

En effet, en écrivant, j’ai toujours pensé à ma La Pavoni Professional, dont la cuve n’est pas en aluminium. Or, de nombreuses autres machines à porte-filtre utilisent précisément ce matériau. Et l’acide citrique le ronge.

C’est pourquoi mon conseil est le suivant : Utilisez un détartrant recommandé par le fabricant. Vous n’êtes pas obligés de miser sur le produit de marque, mais sur les mêmes ingrédients !

La mousse de lait de la machine à expresso : un monde en soi

J’ai consacré dans le texte sur la mousse de lait une section détaillée au thème (jusqu’à présent) assez difficile de la mousse de lait avec la lance à vapeur. Vous y trouverez des conseils de base pour obtenir une mousse de lait fluide, à pores fins et à bonne température avec le procédé assez compliqué de la lance sur la machine à espresso.

Cependant, malgré toutes les compétences que j’ai acquises au fil des années en matière de moussage manuel du lait, je dois retenir une chose : Je trouve que les lances à lait automatiques de nombreuses machines à espresso bon marché ou hybrides sont superbes !

Certes, il n’y a guère d’effet d’apprentissage. Et toutes les lances automatiques ne donnent pas exactement le résultat qu’un peintre sur lait aurait imaginé. Mais une mousse comme celle de la DeLonghi La Specialista ou de la Sage Bambino, ça se mérite !

Sage the Bambino Plus Moussage du lait

Ce que je veux dire par là, c’est que les lances à lait manuelles sont certes la marque des machines à espresso haut de gamme et que leur maîtrise est un symbole de statut social.

Mais si cette façon de faire mousser le lait est l’une des raisons pour lesquelles vous n’osez pas utiliser un porte-filtre, la nouvelle génération d’appareils grand public offre enfin une solution. Et en plus, c’est plus hygiénique qu’avec un système automatique provenant d’une machine entièrement automatique.

Fiches techniques décodées : Ce à quoi vous devez faire attention lors de l'achat d'une machine à expresso - et ce à quoi vous ne devez pas faire attention

Au lieu d’une conclusion longue comme le bras, j’aimerais pour finir vous donner quelques conseils sur la manière dont vous devriez lire les fiches techniques ou les descriptions de produits pour les machines à café à porte-filtre. Il est important pour moi que vous ne vous laissiez pas aveugler par des chiffres erronés ou que vous achetiez une machine que vous utiliserez finalement entièrement.

  1. Simple circuit, double circuit, double chaudière: Si vous buvez un espresso noir, vous n’avez besoin que d’une seule chaudière et vous pouvez théoriquement toujours économiser le supplément de prix pour des principes plus compliqués.
  2. Temps de chauffe: plus la structure de la chaudière ou la machine est grande et détaillée, plus le temps de chauffe est long. Il est urgent d’en tenir compte si l’on a peu de temps le matin. Avec la Rancilio Silvia, par exemple, il faut compter environ 20 minutes, tandis que la Sage the Bambino Plus est prête en trois minutes.
  3. Pression de la pompe: « Elle a 19 bars, elle est super ». Non. Elle peut faire 19 bars, on espère que 9 bars sont appelés directement au niveau du groupe d’infusion. Comme pour les machines automatiques, ignorez les indications de pression, à moins qu’elles ne sortent complètement du cadre. Tout le reste n’est que mégapixels.
  4. PID: « stabilisation automatique de la température ». Gros point positif qui vous donne de meilleurs résultats.
  5. Paniers filtrants à simple ou double paroi: si le double tient effectivement mieux (la pression), vous obtiendrez de meilleurs résultats à long terme avec des paniers à simple paroi. Vérifiez donc si le porte-filtre peut être remplacé par des modèles « professionnels ». Le diamètre du porte-filtre (en mm) est ici votre principale aide
  6. Taille du réservoir d’eau: ici, je ne suis pas contre quelques millilitres supplémentaires. Le flashage correct, etc. fait passer pas mal d’eau dans la machine. Aller à chaque fois au robinet est parfois agaçant. Avec La Specialista, par exemple, en tant qu’hybride, le volume du réservoir était excellent (malgré une utilisation continue et d’innombrables préparations)
  7. Degrés de mouture: bien entendu, ils ne sont importants que pour les hybrides. Cas clair : plus il y en a, mieux c’est !
  8. Hauteur d’écoulement et « escalier » : un écoulement haut est super pour les verres à latte. Mais plus près de la tasse d’espresso, c’est plus important. Sinon, il y a des éclaboussures et le café devient vite froid. Dans ce cas, il faut veiller à ce qu’il y ait des « marches » ou des dispositifs similaires qui rapprochent la tasse à expresso de l’unité de préparation.
  9. Dimensions : il est important de prévoir de l’espace à gauche ou à droite pour les lances à lait manuelles, sinon cela risque d’être compliqué. Selon le modèle, la profondeur est importante pour l’extraction du réservoir, la hauteur aussi.
  10. Poids : c’est une question à double tranchant : si le poids est faible, le risque que la machine entière tourne lors de l’insertion des porte-filtres augmente. Pour les machines vraiment lourdes, il faut impérativement un support stable. On parle ici de 20 kg et plus.

Quels autres conseils, astuces et questions avez-vous en réserve ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire !

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires