Test du moulin à café Baratza Encore

J'ai connais très bien le Baratza Encore, je l'ai beaucoup utilisé. C'est un très bon appareil que je conseille pour les méthodes de préparation suivantes :

J’ai connais très bien le Baratza Encore, je l’ai beaucoup utilisé. C’est un très bon appareil que je conseille pour les méthodes de préparation suivantes :

Pour toutes ces méthodes de préparation, le Baratza Encore est le moulin à café électrique disponible avec le meilleur rapport qualité-prix.

Je suis vraiment satisfait des moutures qu’il broie. Le café est moulu de façon très homogène. Je vous donnerai, plus tard dans l’article, les niveaux de mouture à utiliser selon la méthode de préparation. Mes conseils divergent parfois des recommandations de Baratza.

Il est très peu chargé d’électricité statique, ce qui permet un travail propre. Le Baratza Encore est robuste et assez lourd pour bien tenir en place. Pourtant le boîtier est en plastique – si vous préférez l’acier inox, il faut raquer plus.

Le même moulin existe en version inox, le Baratza Virtuoso. Mais je trouve que le prix plus élevé n’est pas justifié, donc je conseille plutôt la version Encore. J’ai commandé mon moulin Baratza Encore sur le site allemand CoffeeCircle. L’emballage était nickel, l’envoie très rapide.

On peut choisir entre 40 niveaux de mouture, dont je peux recommander seulement 28 – j’y reviendrai en détail plus loin dans l’article.

Si vous cherchez un moulin à café pour l’expresso, je vous conseille le Graef CM 800 (même gamme de prix) : voici mon rapport détaillé.

Tout sur l'espresso.

Baratza Encore

Faible charge statique

Nettoyage facile

Facile à installer et à régler

Ne convient pas pour l'espresso

Dans mon article général sur les moulins à café, j’explique pourquoi il est souvent utile d’avoir deux moulins différents à la maison. Une pour l’expresso et une pour tout ce qui est mouture grossière.

Les avantages

  • peu chargé d’électricité statique
  • nettoyage simple
  • réglages faciles
  • compact et robuste
  • une mouture bien homogène
  • 40 niveaux de mouture, dont je recommande d’utiliser 28
  • un câble électrique long

Les inconvénients

  • assez bruyant
  • pas adapté à la mouture expresso
  • boîtier en plastique (pas d’inox)

La vidéo ci-dessous est disponible en allemand uniquement :

Caractéristiques techniques du Baratza Encore

FabricantBaratza
NomEncore
Poids3,1 kg
Broyeurconique en inox
Capacité de mouture0,8 - 1,1 g/sec
Niveaux de mouture40 (dont 12 trop grossiers)
Typemoulin à café électrique
Mesures 16 x 12 x 35 cm
Puissance110 W
Adapté pourCafetière à piston, AeroPress, Cafetière de Karlsbad, Cold Brew, Chemex

Notice d’utilisation : voici un lien vers le mode d’emploi français que vous pourrez télécharger en version PDF. C’est surtout utile parce que la notice n’est pas livrée avec l’appareil.

Cela dit, je m’en moque un peu car chez moi, souvent les modes d’emploi finissent dans un carton ou à la poubelle. La version PDF me va très bien. Mais j’ai déjà lu des rapports de test ou on s’est plaint de l’absence de la notice.

Tableau : les niveaux de mouture du Baratza Encore

Je détaillerai plus loin sur les différents niveaux de mouture à utiliser selon les méthodes de préparation. Pour commencer, voici un petit aperçu de mes premiers résultats obtenus lors de mes tests de mouture. Ce ne sont que des repères : le niveau de mouture est un facteur flexible de la préparation de café. Je pense qu’il peut tout de même être utile de donner quelques chiffres pour vous donner une orientation.

Je ne suis pas convaincu des indications du fabricant et j’ai souvent choisi un niveau de mouture différent de celui proposé par Baratza.

Niveau de moutureExpressoAeroPressCafetière électriqueFiltre manuel V60ChemexCafetière à pistonCold Brew
Suggestion Baratza101420142130non communiqué
Suggestion Coffeeness0 à 6 (pas idéal)1415161822 à 2428

Si vous aussi trouvez d’autres réglages lors de vos propres essais, je serai très curieux de les connaître et d’en savoir plus – partagez vos expériences dans les commentaires !

Le broyeur du Baratza Encore

Le moulin à café Baratza Encore est équipé d’un broyeur conique “40mm Encore” en inox. Comme c’est souvent le cas pour les broyeurs conique, le moulin est assez bruyant. Le volume sonore baisse considérablement quand le bac à grains est rempli de café. Le moulin atteint son pic de volume lorsqu’il broie les derniers grains restants dans le bac. A ce moment-là, le bruit devient un peu plus aigu, c’est tout à fait normal.

ATTENTION ! Les disques à broyeurs sont très coupants. Veillez à ne pas vous couper. Débranchez toujours la prise électrique. Ou vous risquez de finir comme ce bonhomme des Simspon. Je décline toute responsabilité sur les dommages de vos appareils ou de votre santé.

Comme pour chaque appareil qui sert à préparer des aliments, il est important de nettoyer régulièrement son moulin à café. Un broyeur mal entretenu altère aussi la qualité du café.

Voici donc une explication rapide de comment nettoyer le Baratza Encore suivant les conseils du fabricant. Comme je viens d’acheter mon moulin il y a une semaine à peine, je ne voulais pas le démonter tout de suite. Je vous ferai la démonstration au moment où le premier gros nettoyage sera à l’ordre du jour.

Détachez le bac à grains pour accéder à la partie interne du moulin. La partie supérieure du broyeur est très simple à démonter : Utilisez le petit repère rouge comme levier pour retirer la bague avec le premier cône.

En dessous, vous allez découvrir le cône inférieur du broyeur. Nettoyez-le à l’aide d’une petite brosse – par exemple une vieille brosse à dents – et l’aspirateur. Faites gaffe à ne pas aspirer le joint en silicone (voir les photos plus bas).

Pour remonter le broyeur, il est important de bien aligner les deux parties. Utilisez le marquage rouge comme repère.

Le joint en silicone du Baratza Encore

Le broyeur est équipé d’un joint en silicone qui sert à guider les grains de café dans l’appareil. Vous trouverez deux entrailles d’un côté du joint : c’est à cet endroit que s’imbriquent les leviers du cône supérieur.

C’est simple, c’est le seul moyen de replacer le joint. Maintenant, vous pouvez remonter le bac à grains.

Le bac à grains du Baratza Encore

C’est un bac à grain basique en plastique qui se dévisse facilement. Il n’y a pas de glissière ou autre qui permettrait de clôturer le bac. Le récipient peut loger 227 g de grains de café mais j’utilise rarement toute la place car je préfère garder les grains au frais.

Le bac à grain est également équipé d’entrailles qui permettent de bien le positionner sur le moulin.

Le récipient à mouture du Baratza Encore

Le récipient pour le café moulu est simple et efficace. Il est très peu chargé d’électricité statique, c’est agréable. Parfois des restes de mouture restent coincés dans les coins. Comme vous pouvez le voir sur la photo, le récipient est un peu plus large à l’avant. Cela facilite la saisie et l’insertion du récipient.

Le récipient peut accueillir jusqu’à 142 g de café moulu.

Rien de spectaculaire donc, mais très pratique.

L'interrupteur et la touche « pulse » du Baratza Encore

Si vous achetez le moulin Baratza Encore neuf, vous allez devoir monter l’interrupteur vous-même sur l’appareil. Au départ ce bouton tournant peut intriguer : pourquoi y a-t-il deux positions « on » et « off » ? Avec le temps, je me suis habitué et je trouve ça très utile. Au moins, je n’ai pas besoin de réfléchir quand je veux arrêter la machine – je tourne le bouton dans n’importe quel sens et elle s’arrête net.

A l’avant du moulin on trouve un autre bouton à trois points. Le Baratza Encore ne comporte pas de minuterie et ce bouton permet de moudre le café manuellement. Je pense que ça a été pensé pour préparer une mouture à utiliser immédiatement dans un porte-filtre.

Reste à savoir comment traduire cette touche nommée « pulse » ? Quelque chose comme bouton-à-mouture-immédiate … ?

Régler la mouture du Baratza Encore

Voici encore une fois le tableau avec les niveaux de mouture que je conseille après mes premiers tests, comparé aux recommandations de Baratza.

Niveau de moutureExpressoAeroPressCafetière électriqueFiltre manuel V60ChemexCafetière à pistonCold Brew
Suggestion Baratza101420142130non communiqué
Suggestion Coffeeness0 à 6 (pas idéal)1415161822 à 2428

On trouve, en bas du bac à grain, une échelle qui indique le niveau de mouture choisit. Sur la photo j’ai sélectionné le niveau 17. Le repère est un peu petit, j’ai eu du mal à identifier au départ, mais je m’y suis vite habitué.

Pour régler le niveau de mouture, il suffit de tourner le bac à grains vers la position souhaité. Si vous choisissez un niveau inférieur à 10, il est préférable d’allumer brièvement l’appareil en même temps – cela évite qu’il cale (autrement, le broyeur a parfois du mal à saisir les grains). Quand vous augmentez le niveau de mouture, il ne devrait pas y avoir ce genre de problèmes.

Choisir la mouture selon la méthode de préparation

J’entame la partie pratique de l’article : je voudrais vous montrer les résultats que j’ai obtenus pendant mes essais avec le Baratza Encore. Notez que j’ai rapidement alterné les réglages pour ce test et que j’ai laissé peu de temps au broyeur de « s’habituer » aux différents niveaux de mouture. Quand on laisse plus de temps au moulin en choisissant un réglage constant, les résultats sont encore mieux !

Le Baratza Encore pour la cafetière à piston

La cafetière à piston est un classique chez Coffeeness. Depuis 2009, je l’utilise fréquemment pour y tester différentes sortes de café. Le Baratza Encore est comme faite pour cette méthode de préparer le café.

Le fabricant propose d’utiliser le niveau 30 pour la cafetière à piston. A mon avis, c’est bien trop grossier. Je conseille de commencer par tester avec un réglage entre 22 et 24. Les moutures qu’on obtient avec les 12 niveaux les plus grossiers sont – à mon avis – inutilisables ; le café semble plus haché que moulu.

Voici mon premier essai du Baratza Encore avec ma petite cafetière à piston.

Baratza Encore moulin a cafe reglage cafetiere piston

Nickel ! Le moulin à café Baratza Encore est parfaitement adapté à la préparation dans la cafetière à piston. Si vous souhaitez obtenir plus d’astuces pour l’utilisation de la cafetière à piston, lisez mon article détaillé. Vous y trouverez un guide pratique ainsi qu’une vidéo YouTube explicative.

Le Baratza Encore pour l'AeroPress

Que serait le monde du café sans l’AeroPress ? Après l’avoir un peu trop délaissée ces derniers mois, je me suis remis à l’utiliser régulièrement depuis quelques semaines.

Le niveau de mouture proposé par Baratza est 14. J’ai effectivement obtenu le même résultat lors de mes tests – pourtant, je n’ai pas regardé les indications du fabricant avant ! L’AeroPress est la seule méthode de préparation où mes recommandations correspondent à celles de Baratza.

Il faut dire que l’AeroPress est un outil extrêmement versatile qui permet de beaucoup expérimenter avec le niveau de mouture. Il peut varier selon la durée d’infusion, la quantité de mouture et la technique utilisée.

Le niveau 14 est donc à utiliser comme niveau de repère qui peut servir aux premiers essais. Ensuite, n’hésitez pas à expérimenter un peu. Pour ceux qui recherchent un guide pratique pour l’AeroPress, suivez le lien vers l’article.

Le Baratza Encore pour le filtre manuel

J’adore les filtres manuels. Du coup, le moulin de mon choix doit impérativement être à leur hauteur. C’est franchement le cas du Baratza Encore. Pour le test, j’ai utilisé mon porte-filtre Hario V60 en cuivre. Il a la même forme que les filtres Hario en céramique : la forme d’un V avec un angle de 60 degrés.

Vous trouverez ici un rapport détaillé sur tous les filtres à café que j’utilise.

Le niveau de mouture annoncé par Baratza pour la filtration manuelle est 14. Je préfère une mouture plus grossière pour mes filtres manuels, je règle donc l’appareil au niveau 16.

Pour plus d’informations sur la filtration manuelle, voici l’article détaillé dans mon blog.

Le Baratza Encore pour la cafetière électrique

Je n’ai pas encore fait de test avec une cafetière électrique conventionnelle. Mais le résultat dépend toujours du type d’appareil : avec une Moccamaster vous obtiendrez d’autres résultats qu’avec une cafetière d’entrée de gamme.

Le niveau de mouture dépend donc du modèle utilisé. Baratza recommande de régler le moulin à 20 ; je commencerai plutôt avec une valeur autour de 15 puis j’ajusterai s’il faut. Je complèterai cet article dès que j’aurai fait mes propres essais.

Coffeeness vous propose également des informations approfondies sur les cafetières électriques.

Le Baratza Encore pour la Chemex

Depuis quelque temps, la Chemex a trouvé sa place attribuée dans chaque café hiptster. Pourtant, elle demande un peu de patience pour le nettoyage et les filtres spéciaux demandent un certain budget.

En contrepartie, tout – même les emballages – ressemblent à des objets de décoration sortis droit d’une boutique d’art plastique. C’est ainsi qu’elle se définit : la Chemex est élégante et même son café séduit par son teint clair.

L’indication de Baratza pour l’utilisation de la Chemex est 21. Je recommande plutôt le niveau 18, un peu plus fin, pour commencer. Après, n’hésitez pas à tester différents niveaux pour trouver la mouture à votre goût.

Le Baratza Encore pour l'infusion à froid

Le fabricant ne fait pas de suggestions pour le Cold Brew Coffee, le café infusé à froid.

J’ai l’habitude de faire infuser mon Cold Brew assez longtemps, plus longtemps que la plupart des gens. J’aime quand il est vraiment noir. Du coup, je dois choisir une mouture très grossière.

C’est le niveau le plus haut que j’utilise sur ce moulin : pour l’infusion à froid, je le règle à 28. Je déconseille de dépasser cette limite – au-delà de 28, la mouture devient beaucoup moins homogène.

Pour plus de trucs et astuces sur le café Cold Brew, c’est par ici.

Le Baratza Encore pour l'expresso

Quand j’ai acheté le Baratza Encore, je n’ai pas prévu de l’utiliser pour moudre l’expresso pour un porte-filtre. Pour ça, j’ai mon vieux Mazzer Mini qui me rend de bons services depuis des années.

Malgré cela, je voulais évidemment savoir si mon nouveau moulin était aussi capable de bien moudre des grains d’expresso. J’ai pris en photo la mouture des deux moulins pour vous montrer les résultats.

Baratza propose un niveau de mouture de 10 pour l’expresso. D’après les règles de l’art, ce niveau est trop grossier pour l’utilisation dans une machine à porte-filtre.

Essayez plutôt d’atteindre un niveau entre 0 et 6. Je dis « essayez » car c’est un peu technique : pour les petits niveaux, baissez les valeurs une à une, en laissant tourner le moulin. Autrement, le broyeur cale et n’arrive plus à saisir de nouveaux grains.

Sur le Mazzer Mini je garde toujours des niveaux de mouture fins. Avec le Baratza Encore, je n’ai pas réussi à passer en dessous du niveau 6. Ça fonctionne peut-être mieux si on lui laisse plus de temps d’adaptation.

Mazzer Mini vs Baratza

Cliquez ici pour voir la photo en grande résolution.

Les photos suivantes illustrent l’utilisation des deux moutures dans la machine à l’expresso. Le café moulu dans l’Encore est un peu trop grossier : la mouture mène à une sous-extraction, l’expresso s’écoule trop vite.

Sur la photo de droite, vous voyez l’expresso moulu avec le Mazzer Mini qui fonctionne beaucoup mieux. Même si ce n’est pas la plus belle extraction de ma vie (j’ai un peu perdu patience en faisant tous ces tests).

Les deux résultats ne sont pas parfaits, mais je pense qu’on reconnaît une tendance évidente.

On peut voir la sous-extraction de l’expresso moulu avec le Baratza Encore au résultat (à gauche). Celui moulu avec le Mazzer Mini a un meilleur aspect (l’image de droite), même s’il a un peu cramé parce que ma La Pavoni Professional a surchauffé pendant le test. Ça n’a évidemment rien à voir avec les moulins, c’était ma faute.

Conclusion pour le Baratza Encore

Au final ce rapport est bien plus approfondi qu’espéré et je suis content d’avoir eu l’occasion de tester autant d’éléments. Je complèterai les résultats dès que j’en aurai d’autres.

Le Baratza Encore est un très bon moulin avec un rapport qualité-prix irréprochable.

C’est le broyeur idéal pour tous ceux qui possèdent déjà un moulin pour expresso et/ou qui souhaitent l’utiliser pour toutes les autres méthodes de préparation.

Le Baratza Encore est parfaitement adapté à toutes les moutures plus grossières que l’expresso – il prépare une mouture régulière et homogène.

Son câble électrique est assez long, ce qui est bien pratique. Le seul inconvénient est le volume sonore assez élevé.

Tout sur l'espresso.

Baratza Encore

Faible charge statique

Nettoyage facile

Facile à installer et à régler

Ne convient pas pour l'espresso

Pour tous les adeptes de la cafetière à piston et de la filtration manuelle, l’Encore est le choix idéal. Il est petit et robuste, il tient bien en place.

A tous les niveaux de mouture conseillés dans cet article, le moulin est très réactif. Il travaille un peu plus lentement aux niveaux de 0 à 6.

J’ai acheté mon Baratza Encore sur le site allemand de CoffeeCircle. L’emballage était très soigné, ils auraient pu y envoyer des verres en cristal. La livraison n’a pris que deux jours.

J’espère que le moulin m’accompagnera pendant plusieurs années – je vous tiendrai au courant !

Les alternatives au Baratza Encore

Honnêtement, si vous cherchez un moulin à café électrique dans cette même gamme de prix et pour l’usage que j’en fais, je ne peux pas vous conseiller une meilleure alternative.

Cependant, pour tous ceux qui cherchent un moulin dans les mêmes prix qui doit surtout servir à moudre l’expresso, je recommande le Graef CM 800.

Vous la trouverez également sur le site de CoffeeCircle. Ou sur , mais les prix y varient beaucoup. Après, ça vaut toujours le coup de comparer les prix avant d’acheter.

En ce qui concerne la mouture d’expresso pour un porte-filtre (comme le Rancilio Silvia), le moulin Graef CM 800 est mon favori au niveau du rapport qualité-prix.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Kommentare
Inline Feedbacks
View all comments
Sommaire