Café : les 10 meilleures façons de se procurer une dose de caféine

Vous faites partie de ces personnes qui ne peuvent commencer leur journée sans tasse de café matinale ? Alors cet article est pour vous ! Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les façons les plus populaires de préparer du café. Comment obtenir le meilleur de cet or noir ? Ces 10 méthodes de préparation vous permettent d'atteindre le cœur des arômes du café.

Filtre café céramique

Vous faites partie de ces personnes qui ne peuvent commencer leur journée sans tasse de café matinale ? Alors cet article est pour vous ! Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les façons les plus populaires de préparer du café. Comment obtenir le meilleur de cet or noir ? Ces 10 méthodes de préparation vous permettent d’atteindre le cœur des arômes du café.

Si vous êtes encore à la recherche des meilleurs grains de café, jetez un œil sur ces liens :

  • Test de grains de café
  • Test de grains d’expresso

La vidéo suivante est disponible en allemand uniquement.

Sommaire

Faire du café au filtre manuel

Café filtre manuelLe filtre manuel est un classique de la préparation du café. Il s’agit d’une méthode presque artisanale, car tout le processus se fait à la main. A commencer par la préparation du filtre. Quand vous utilisez des porte-filtres en porcelaine comme moi, le poids du filtre vous rappelle tout de suite qu’il s’agit d’un travail manuel. Et le résultat, vous allez le voir, est un café avec plus de « substance ».

Réussir le café filtre

Ce qu’il vous faut :

  • un café de qualité
  • un filtre manuel (plutôt utile pour cette méthode)
  • un filtre en papier (à moins que vous aimiez croquer les morceaux de mouture)
  • une tasse ou cafetière

Café filtre manuelComme un bon café est synonyme d’un café frais et qu’un bon café n’active non seulement les récepteurs d’adénosine (par la caféine) mais aussi l’odorat et le goût, il faut commencer par moudre les grains de café – avec un niveau de mouture moyen.

Ensuite, il faut de l’eau chaude, n’est-ce pas ? Donc : faites bouillir de l’eau. Comme il est conseillé de la faire refroidir pendant environ 1 minute avant de l’utiliser (pour éviter de bruler le café), c’est le bon moment de lancer la bouilloire maintenant.

Prochaine étape : le filtre en papier. Pliez l’onglet et placez-le dans le filtre manuel. Humidifiez le filtre avec de l’eau chaude pour le rendre plus perméable. Pour une explication plus détaillée, voici mon guide pratique du filtre manuel.

Le café est moulu, le filtre est préparé, l’eau est prête ? Parfait. Ne reste plus qu’à tout mettre à sa place. Placez le filtre sur une cafetière ou une tasse, ajoutez la mouture, et versez l’eau – mais attention : Pas n’importe comment!

La préparation du café au filtre manuel est toute une petite cérémonie. Quand on est à la recherche d’un café affiné, il faut de la patience : Petit à petit, l’oiseau fait son nid. Donc : humidifiez d’abord la mouture avec une petite quantité d’eau pour faire pré-infuser le café. Ensuite, ajoutez le reste de l’eau en faisant des mouvements circulaires pour permettre une infusion homogène.

Pourquoi utiliser un filtre manuel ?

Le café préparé au filtre manuel est un café authentique, qui ne demande pas l’achat d’accessoires coûteux. Le matériel est très simple à nettoyer et, si vous achetez les bons filtres en papier, tous les déchets sont biodégradables. En plus de votre dose de caféine, vous obtenez une dose de nostalgie … c’est un argument imbattable, vous ne trouvez pas ?

Café filtre manuel

Faire du café avec l'AeroPress

Même s’il faut un peu de temps pour s’habituer au design singulier de l’AeroPress, cet appareil est un garant du bon café. A condition, évidemment, que vous utilisez les bons grains. Cette façon de préparer le café incite à la découverte du nouveau : un appareil qui donne envie de varier et d’expérimenter.

AeroPress

Comment utiliser l'AeroPress ?

Voici les ingrédients, sans trop de surprises :

  • du café (c’est assez essentiel)
  • l’AeroPress avec du papier filtre
  • de l’eau chaude
  • un récipient (une tasse ou une carafe)

La particularité du café préparé à l’AeroPress est qu’il y a plusieurs méthodes d’infusion grâce auxquelles vous pouvez obtenir votre dose de caféine quotidienne. J’ai déjà décrit toutes les façons d’utiliser ce petit appareil dans mon article dédié à l’AeroPress. Je vais donc me limiter à la description de la méthode classique cette fois-ci.

C’est la méthode la plus simple – et celle qui vous permet de vite satisfaire votre besoin de caféine. Gardons les expériences et d’autres folies pour plus tard.

Commençons par la mouture du café. Si elle est trop fine, vous aurez du mal à enfoncer le piston dans le cylindre. Le niveau de mouture peut également influencer la température de l’eau et la durée d’infusion. Choisissez donc un niveau de mouture moyen.

Faites bouillir de l’eau puis laissez-la refroidir pendant environ deux minutes. Ensuite, posez le filtre en papier dans le porte-filtre. Tout comme avec le filtre manuel, imbibez-le d’eau. Ensuite, placez-le dans le cylindre et posez le tout sur un récipient.

Ajoutez le café moulu dans le cylindre puis versez l’eau légèrement refroidie. Remplissez l’AeroPress jusqu’au repère correspondant. Maintenant, remuez la mouture pour bien la répartir dans l’eau. Si vous aimez le café corsé, faites-le infuser encore pendant quelques secondes.

Autrement, placez le piston sur l’ouverture immédiatement, et enfoncez-le lentement, avec un mouvement régulier. Votre café est prêt – remué, pas secoué.

Les avantages de l'AeroPress

AeroPress technique inversé L’AeroPress c’est la façon moderne de préparer du café. Elle n’est pas chère et idéale pour préparer un seul café à la fois. Faire du café avec l’AeroPress est simple, rapide et ne demande aucune préparation. Toutes les parties se nettoient facilement et elle produit peu de déchets. En plus, elle est si petite qu’on peut l’emmener partout.

Faire du café à l'italienne

Expresso (de l’italien ex presso) signifie que le café est pressé. Dans son pays d’origine, l’expresso est synonyme de café. C’est bon à savoir avant de partir en vacances en Italie.

Dans chaque café, vous trouverez une machine à expresso derrière le bar. Certaines personnes croient que la cafetière italienne est la version domestique pour préparer l’expresso. Son nom original « Moka express » porte à confusion. A la différence d’une vraie machine à expresso, la cafetière italienne ne permet pas de faire un expresso – mais juste du café basique.

Réussir le café à l'italienne

Pour utiliser une cafetière italienne, il faut :

  • du café (ça commence à être répétitif)
  • une cafetière italienne (je déconseille les modèles en aluminium)
  • de l’eau

Cafetière italienneLa cafetière italienne est un des outils les plus simples pour préparer du café. La qualité de la cafetière joue un rôle important – surtout si vous n’avez pas de gazinière. Sur les modèles bon marché en alu, il se peut que la poignée fonde quand vous l’utilisez sur une plaque vitrocéramique. Souvent les joints sont également de moindre qualité et s’usent plus vite.

A part cela, les cafetières en aluminium transmettent un goût métallique à la boisson. Surtout quand la cafetière est neuve, les premiers cafés sont quasiment imbuvables.

Choisissez donc une cafetière de qualité, en acier inox. Moulez vos grains de café pour obtenir une mouture fine, mais pas trop. Le niveau de mouture devrait être un peu plus grossier que pour une machine à expresso. Avec une mouture trop fine, vous risquez de brûler le café.

Remplissez la partie inférieure avec de l’eau tiède jusqu’au repère. Si vous ne trouvez pas de marquage, vous pouvez vous repérer à la valve : remplissez jusqu’à atteindre le bas de la valve, sans la couvrir d’eau.

Ensuite, placez le porte-filtre. Ajoutez la mouture sans la tasser. Égalisez la surface du café en appuyant légèrement avec une petite cuillère. Maintenant, fermez la cafetière en vissant la partie supérieure. Bloquez-la bien fermement. Autrement, la pression ne peut pas se former à l’intérieur de la cafetière et le café sera raté.

Dès que la cafetière se met à siffler, le café est prêt. Idéalement, vous retirez la cafetière de la plaque juste avant le sifflement. Autrement vous risquez de faire brûler le café. Et même si cela répand une l’odeur de café dans toute la pièce, le café sera moins bon.

Cette méthode de préparer le café est simple et rapide, mais je ne la conseille pas sans une certaine réticence. Néanmoins, la cafetière à quelques avantages qu’il faut évoquer.

Les arguments pour la cafetière italienne

La cafetière italienne se trouve en plusieurs tailles différentes ce qui en fait l’outil idéal et pour les personnes seules et pour familles nombreuses. Le café se prépare rapidement, c’est parfait pour les personnes impatientes. A part le marc de café, elle ne produit pas de déchets et si vous la rincez régulièrement à l’eau claire, la cafetière peut durer pendant des années. Et si jamais vous avez des problèmes d’usure, tous les éléments se trouvent facilement en pièces de remplacement.

Cafetière italienne

Cafetière italienne

Faire du café Cold Brew - l'infusion à froid

Le café froid ? Mais c’est pas bon ! … en fait, ça dépend : le Cold Brew Coffee n’est pas simplement un café froid. Il ne s’agit pas d’un café préparé à l’eau chaude puis refroidit, mais d’un café infusé directement dans l’eau froide. La méthode du Cold Brew permet d’obtenir un café à la fois doux et agréablement frais.

La vidéo est disponible en allemand uniquement.

Réussir le café Cold Brew

Infusion à froid (Cold Brew) recettesIl ne faut pas être pressé pour préparer un bon café infusé à froid. En revanche, il vous faut :

  • de la patience et du temps
  • de la mouture (assez grossière)
  • un récipient
  • de l’eau à température ambiante (pas trop froide !)
  • un filtre ou un tamis très, très fin
  • du papier cellophane

Rien qu’en regardant la liste des ingrédients, on peut deviner que faire du café Cold Brew est une entreprise qui prend du temps. Il faut une journée, pour être précis. Si vous êtes plutôt impatients ou que vous cherchez à vite satisfaire votre besoin de caféine, ce n’est peut-être pas la méthode approprié. Même si vous ratez quelque chose !

Mais pour ceux qui aiment prévoir à l’avance, le café Cold Brew – à la fois énergisant et rafraîchissant – est une belle récompense. Il suffit de le préparer la veille, à savoir :

Moulez votre café en choisissant un niveau de mouture assez grossier. Ajoutez le café moulu dans un récipient de votre choix. Remplissez d’eau froide (mais pas trop) et remuez bien. Couvrez le récipient de papier cellophane et laissez reposer le tout.

Le café doit maintenant infuser pendant 10 à 12 heures. Je vous avais prévenu – il faut de la patience !

Si vous prévoyez bien à l’avance, vous pouvez préparer le breuvage le soir et le déguster dès le lendemain matin. Pour cela, prenez un tamis très fin et filtrez le café pour le séparer du marc.

Le résultat est un concentré de Cold Brew. Vous pouvez y ajouter des glaçons ou l’allonger avec de l’eau froide selon votre goût – et votre besoin de caféine.

Pourquoi infuser le café à froid ?

Si l’infusion à froid demande un peu patience, le café Cold Brew est une excellente boisson d’été. C’est également une très bonne base pour le café glacé. Un jour de canicule, le café infusé à froid se marie parfaitement à vos desserts. Et vous pouvez aussi vous en servir comme base pour de nombreuses gourmandises au café. Vous trouverez mes favoris dans les recettes de Coffeeness.

Infusion à froid (Cold Brew) bocal

Infusion à froid (Cold Brew) café lait

Faire du café avec une cafetière à piston

La cafetière à piston est un outil à double tranchant : d’un côté elle permet de faire du café simplement et rapidement. De l’autre côté, son nettoyage est un cauchemar. Mais quand il est question d’obtenir sa dose de caféine, l’avantage de la cafetière à piston est sans aucun doute sa vitesse.

La vidéo est disponible en allemand uniquement.

Comment utiliser une cafetière à piston ?

  • du café (ah bon ?)
  • de l’eau
  • la cafetière à piston de votre choix

C’est tout ? Et oui, il en faut peu pour être heureux … juste du café, de l’eau et une cafetière.

La mouture pour la cafetière à piston doit être assez grossière. Comme l’eau chaude est en contact direct avec le café, il faut relativement peu de temps pour extraire les arômes en profondeur.

Si la mouture est trop fine, le café moulu peut traverser le tamis et se retrouve dans la boisson. Apparemment, il y a des gens qui aiment aussi « grignoter » leur café, mais je pars du principe que ce n’est pas le cas général.

Placez la mouture au fond de la cafetière et ajoutez de l’eau chaude. Ne remplissez qu’à un tiers pour commencer et remuez pendant quelques secondes pour bien répartir le marc. Ensuite, ajoutez l’eau restante et remuez à nouveaux. Laissez infuser quelques instants.

[ … fredonnez quelques tacts de votre mélodie préférée … ]

Quand la mouture commence à se déposer au fond, enfoncez lentement le piston jusqu’au bout afin de piéger le marc. Maintenant, transvasez rapidement le café dans un autre récipient (tasse, bouche ou autre). Autrement il devient non seulement vite froid, mais aussi amer (car l’extraction continue tant que le contact avec la mouture est établi).

La vidéo est disponible en allemand uniquement.

Les avantages de la cafetière à piston

L’avantage principal de la cafetière à piston est que la préparation est très rapide. En plus, le contact direct du café avec l’eau rend le café très intense. Le goût tend un peu vers le Cold Brew, sauf que vous n’avez pas besoin d’attendre une demi-journée. D’ailleurs, vous pouvez aussi utiliser la cafetière à piston pour l’infusion à froid, si vous n’arrivez pas à choisir entre les deux …

Faire un café américain avec la machine à expresso

Expresso

Et maintenant … place à la machine à expresso ! Cette fois-ci, on parle du vrai expresso, pas du café de la Moka express. Pour revenir rapidement sur ce débat : la pression exercée à l’intérieur de la cafetière italienne est de 1,5 bar. Elle est bien trop faible pour préparer un véritable expresso.

Expresso

A la base, cet article ne devait que parler de café. Mais comme je voudrais aussi inclure les machines à expresso et les machines à café à grain, je vais vous décrire comment obtenir un café noir avec ces deux appareils : par exemple en préparant un café américain.

Expresso

Expresso

Expresso

espresso_yirga_santos_test_crema_barista

Réussir son expresso avec le porte-filtre

Voici les éléments indispensables pour préparer un bon expresso :

  • un porte-filtre
  • un tasseur (ou tamper en anglais)
  • un moulin à café
  • du café
  • de l’eau
  • de l’expérience

La condition pour faire un véritable expresso est d’avoir à disposition une machine à porte-filtre. Car c’est le seul appareil qui peut exercer assez de pression. L’eau est chauffée automatiquement dans la machine. En revanche, les réglages et ajustements de l’appareil demandent beaucoup de savoir-faire. Il y a des appareils plus ou moins accessibles. La DeLonghi EC 680, par exemple, se prête bien aux débutants de la matière. La règle générale est tout de même : pour réussir son expresso avec une machine à expresso, il faut de l’entrainement.

Moulez les grains frais et placez-les dans le porte-filtre. Tassez avec le tamper afin de compacter la mouture et vissez le porte-filtre dans la fixation. Activez l’appareil : la machine à expresso fait maintenant chauffer l’eau et la propulse à travers la « galette » de café. Si tout va bien, vous obtenez un excellent expresso avec une belle crema.

Expresso

Pourquoi utiliser un porte-filtre ?

Certes, les machines à porte-filtre sont chères – mais en récompense vous pouvez facilement préparer votre propre expresso aromatique. L’appareil apporte également de la flexibilité : la préparation est rapide et individuelle car vous pouvez ajuster la pression et la température de l’eau. La machine à porte-filtre est la petite sœur de la machine à expresso qu’on voit dans les bars et les restaurants – sans perte de qualité. Si vous aimez célébrer le café comme un rituel, il vous faut une machine à porte-filtre.

Faire du café avec la machine à café à grain

La machine à café automatique est un appareil ambivalent. Ce qui est sûr, c’est qu’elle rendra heureuse toute personne qui n’a pas envie de s’affairer à préparer minutieusement son café et qui aime varier les boissons. Une bonne machine à café à grain ne vous décharge non seulement de beaucoup de travail, elle vous prépare aussi le café de votre choix, adapté à chaque situation. Mais une telle machine demande aussi  à être entretenue et nettoyée très régulièrement.

Cela fait maintenant plusieurs années que je m’intéresse à toutes sortes de machines à cafés à grains. L’une des conséquences principales de mes nombreux tests est que je déconseille la préparation de café noir ou de café crema avec ces appareils. La meilleure alternative est de faire du café américain : il s’agit d’un ou plusieurs expressos allongés avec de l’eau chaude.

DeLonghi ESAM 5500

DeLonghi ESAM 5500

Réussir le café à la machine à café automatique

C’est la simplicité par excellence :

  • des grains d’expresso frais
  • de l’eau
  • une machine à café à grain

C’est tout ! Même pas besoin de moudre le café – la machine à café s’en occupe. Par contre, vous avez plein de possibilités d’ajuster les réglages sur les machines à café à grain : le niveau de mouture, la quantité d’eau, la température, la quantité de lait etc. N’hésitez pas à faire différents essais !

Une fois que les bons réglages sont configurés, il suffit de remplir le réservoir d’eau, d’ajouter les grains dans le bac et tout est prêt. Un simple toucher du bouton et votre café se prépare tout seul. S’il reste des grains et de l’eau de la veille, c’est encore plus rapide.

Latte macchiato ou expresso ? Suivez vos envies et votre humeur. La machine à café automatique est toujours aux ordres et ne demande pas trop d’entretien.

La vidéo est disponible en allemand uniquement.

Les avantages de la machine à café à grain

L’atout principal des machines à café avec broyeur : elles sont tellement pratiques ! En coloc, au bureau, à la maison – il y en a pour tout le monde. Même si toutes ces machines ne préparent pas forcément du bon café. Heureusement que je suis là pour me martyriser à tester toutes les machines à café à grain sur lesquelles je peux mettre les mains : rapport détaillé sur les machines à café à grain.  Pour tous les puristes qui préfèrent boire le café noir, je conseille de choisir une autre méthode de préparation.

A part cela, les machines à café automatiques ne méritent pas leur mauvaise réputation. Elles ont notamment une qualité essentielle : elles broient fraîchement les grains, juste avant l’infusion du café.

Faire du café avec la cafetière électrique

La méthode préférée de la majorité (du moins en Allemagne) est toujours le café filtre. Même si les machines à café à grain font de plus en plus leur entrée dans les foyers. Je pense que la cafetière électrique doit beaucoup de sa renommée à la nostalgie qui en fait un objet indissociable de l’enfance. Pour me réveiller le gargouillement d’une cafetière électrique est plus efficace que n’importe quelle alarme.

Et un bon café filtre peut vraiment séduire par ses arômes. Heureusement que l’industrie du café a évoluée depuis notre enfance et a permis que les cafetières électriques préparent aujourd’hui de très bons cafés. Comment fait-on alors, pour préparer du café avec cet appareil ?

La vidéo sur le modèle Moccamaster est disponible en allemand uniquement.

Comment utiliser la cafetière électrique ?

Fraîchement moulu, fraichement filtré – voilà ce qu’il vous faut :

  • un café frais de qualité
  • de l’eau (éventuellement filtrée)
  • une cafetière électrique (moderne)

Le niveau de mouture est décisif pour la vitesse à laquelle l’eau traverse le café dans le filtre. Plus la mouture est fine, plus le café infuse lentement et plus l’extraction est intense. Ces trois facteurs sont les éléments clés de la cafetière électrique. On peut également jouer sur la quantité de mouture pour obtenir différents effets. Si jamais l’appareil commence à faire des bruits inhabituels ou à ne plus fonctionner comme d’habitude, il est certainement temps de la détartrer un bon coup. Pour plus d’infos, lisez aussi mon rapport complet sur les cafetières électriques.

Et une cafetière électrique avec broyeur ?

J’ai également testé plusieurs cafetières électriques équipées d’un broyeur intégré. Cela vous évite d’acheter un moulin à café à part et rend la minuterie encore plus utile. Vous n’avez qu’à remplir le moulin avec les grains, le réservoir d’eau et à placer le filtre dans la machine. Tout est prêt ? A vous de jouer !

La vidéo est disponible en allemand uniquement.

Beaucoup de cafetières électriques modernes disposent d’une minuterie qui permet de programmer la préparation du café. C’est une fonction qui fait beaucoup plus de sens avec un moulin à café intégré. Car un café moulu qui est longtemps en contact avec l’oxygène perd très rapidement ses arômes. Hors, les grains de café préservent bien mieux leur parfum et peuvent déplorer tous les arômes lorsqu’ils sont broyés, juste avant d’atterrir dans le filtre de la machine.

Le seul inconvénient est le bruit du moulin, susceptible de vous réveiller bien avant l’odeur savoureuse du café. Mais pour le coup, votre café sera drôlement meilleur.

Vous l’avez deviné : le grand avantage des cafetières avec broyeur intégré est la fraîcheur du café. L’appareil se prête particulièrement pour ceux et celles dont les neurones ne se réveillent qu’après une première bouchée de caféine. La cafetière électrique fait tout automatiquement, un peu comme une machine à café à grain. Sauf que la cafetière électrique est spécialisée dans le café filtre : Un bon café noir, exactement ce qu’il faut aux puristes.

Faire du café au siphon

Le siphon, une cafetière à dépression, est en quelque sorte le contraire d’une cafetière électrique. C’est également une méthode pour les puristes  – et pour son design et pour le résultat – mais son utilisation est bien plus sophistiquée que celle d’une cafetière électrique. L’objet ressemble à un outil ressortie d’un laboratoire chimique : le siphon tout en verre permet d’observer toutes les étapes de la préparation du café. Que c’est beau à voir, que c’est bon à boire !

Réussir le café au siphon

Pour faire du café à la Breaking bad, prenez quelques précautions – il vous faut :

  • des sparadraps
  • une pommade à brûlures
  • une manique (pour prévenir les brûlures)
  • un portable pour pouvoir appeler le Samu

Blague à part – la méthode du siphon est moins compliquée qu’elle n’en a l’air. Il suffit de préparer :

  • du café
  • de l’eau
  • un siphon
  • selon le modèle, éventuellement un briquet
  • de la patience et un esprit d’explorateur

Remplissez d’abord le ballon avec de l’eau chaude. Allumez le réchaud et placez le sous le ballon. Placez la tulipe sur le ballon afin de créer un siphon. Attendez que l’eau se mette à bouillir.

Dès qu’elle commence à bouillir, l’eau monte par pression dans la partie supérieure. Une fois que toute l’eau se trouve dans le ventre de la tulipe, ajoutez votre café moulu – mouture moyenne – et remuez bien afin que toutes les particules soient bien répartis dans l’eau. Attendez quelques instants.

Éteignez le réchaud; en refroidissant, le café redescendra dans le ballon. Quant au marc, il reste piégé dans la tulipe que vous pouvez maintenant retirer. C’est prêt, vous pouvez servir.

Les avantages du siphon

Le siphon marque des points en termes de spectacle et de qualité du café. Et même pour l’aspect nostalgique, cet objet du 19ème siècle bat facilement le filtre manuel et d’autres méthodes artisanales. Les buveurs de café rapide ou ceux qui n’aiment pas les tâches ménagères devraient tenir le siphon hors de leur portée. En revanche, vous ne trouverez pas meilleur outil pour impressionner vos amis avec un show de barista – un café excellent inclus.

La vidéo est disponible en anglais.

Faire du café sans rien - le café cowboy

Je connais ces histoires de soldats qui mangeaient de la mouture à la cuillère pour éviter de s’endormir pendant le combat. C’est aussi une façon d’ingérer de la caféine, mais très certainement pas la plus goûteuse. Gloire à ceux qui pouvait allumer un petit feu sans trahir leur position (et à ceux qui ne sont pas partis à la guerre). Il en faut si peu pour se faire une bonne tasse de café cowboy. Le Cowboy Coffee n’est pas seulement pour les militaires, mais aussi pour les voyageurs et baroudeurs qui aiment passer du temps dehors. C’est une des méthodes les plus simplistes que je connaisse.

Comment faire du café cowboy

Les éléments de base :

  • du café moulu (à moins que vous aviez un moulin à café sur vous)
  • de l’eau
  • du bois
  • un briquet ou des allumettes
  • une popote / casserole / gobelet ou autre récipient

D’ailleurs : je déconseille fortement d’essayer cette méthode à la maison – du moins la partie « feu de camp ». A moins que vous ayez une cheminée ouverte … alors pourquoi pas ! Autrement vous pouvez évidemment utiliser un réchaud à gaz (même si je trouve le feu plus authentique).

Mais voyez vous-même qu’en disent les vrais Cowboys sur la méthode (la vidéo est en anglais) :

Commencez donc par allumer un feu de camp. Attendez que les flammes réduisent un peu, autrement vous risquez de vous brûler en posant votre casserole. Vous avez le choix entre plusieurs procédés pour faire du café cowboy.

Soit vous faites d’abord bouillir l’eau, puis vous ajoutez le café moulu en remuant bien; retirez alors le récipient des flammes trop chaudes pour éviter que l’eau continue à bouillir dès qu’elle est en contact avec la mouture. Soit vous mélangez le café moulu dès le début avec l’eau encore froide; remuez bien et portez le tout à ébullition. Pour éviter que votre récipient déborde ou de faire brûler le café, remuez le café pendant toute la préparation.

Au bout de quelques minutes vous pouvez retirer le café cowboy du feu. Laissez le refroidir pendant quelques instants. Cela permet aussi aux particules de se poser au fond de la casserole. Vous pouvez également y verser un petit peu d’eau froide pour faire descendre le marc plus vite.

L’étape suivante demande un peu d’habilité : c’est tout un art de verser le café dans un gobelet ou une tasse de manière à ce que le marc reste au fond de la casserole. Allez-y doucement et dans le doute, laissez un reste de café dans la casserole. Ça vous évite les mauvaises surprises.

Pourquoi faire du café cowboy ?

Le café cowboy est LE café pour les amoureux du voyage en autonomie qui ne veulent se passer de leur dose de caféine quotidienne (et qui ne possèdent pas d’AeroPress). Pour chez-soi la méthode est plutôt déplacée, à moins que vous vouliez jouer à l’aventurier dans votre jardin. La question du goût n’est certainement pas déterminante : dans une telle situation vous n’aurez pas tellement d’autre choix. Mais si vous trouvez une source d’eau fraîche et que vous emportez un bon café dans votre sac à dos, vous aurez tous les ingrédients pour préparer un café cowboy savoureux.

Et vous ?

Quelle est votre façon préférée de faire du café ? Partagez vos suggestions dans les commentaires.

Votre avis m’intéresse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Kommentare
Inline Feedbacks
View all comments
Sommaire