Test de la Jura Impressa C60

Quand je teste des machines à café à grain, je regarde toujours les commentaires et les évaluations d'autres plate-formes. Cela inclut aussi les commentaires, les opinions et les expériences que l'on trouve sur Amazon. Dans le cas de la Jura Impressa C60, je ne peux vraiment pas comprendre les commentaires positifs.

Jura Impressa c60 rapport de test

Quand je teste des machines à café à grain, je regarde toujours les commentaires et les évaluations d’autres plate-formes. Cela inclut aussi les commentaires, les opinions et les expériences que l’on trouve sur Amazon. Dans le cas de la Jura Impressa C60, je ne peux vraiment pas comprendre les commentaires positifs.

J’ai non seulement fait des expériences très différentes des autres utilisateurs, mais mon résultat final n’est pas non plus en accord avec celui des tests officiels allemands. Selon leur évaluation, cette machine à café avec broyeur obtient une mention « bien ».

Même dans les magasins d’électroménager équivalents à la Fnac, on m’a recommandé ce modèle.

Pour être franc dès le début, je suis très déçu de la Jura Impressa C60. Je ne vous conseille vraiment pas de l’acheter.

Le concept de l’utilisation par un seul et unique bouton est très troublante et peu pratique.

La mousse de lait est super liquide. Ce n’est pas vraiment normal pour une machine à cette gamme de prix. La préparation d’expresso n’est pas convaincante non plus.

Je ne suis pas convaincu.

La Pavoni Professional

L’intensité du café est réglable

L’expresso est réglable

On peut utiliser un filtre à eau (Claris Blue)

La machine chauffe très vite

Le groupe d’infusion est fixe

Le réservoir d’eau et le bac à marc sont trop petits

Très bruyante

Mauvais rapport qualité-prix

Menu de navigation incompréhensible

Mousse de lait trop liquide

Hauteur de distribution très basse

D’autres points négatifs : le niveau de mouture trop grossier et le volume sonore du moulin.

Je ne peux même pas poser mes tasses de café sous le distributeur parce qu’il est trop bas. Il n’y a pas non plus assez de place sous le mousseur à lait pour y déposer des tasses ou des verres. Préparer ses boissons au café devient un numéro d’équilibre.

Les bacs égouttoirs sont glissants et pas stables. Rien de tout cela ne correspond à l’image que j’avais de Jura.

Bon, il s’agit de mon tout premier test d’une machine à café à grain de Jura. C’est pourquoi il est possible que les machines plus chères soient meilleures. Je suis curieux.

J’ai d’ailleurs beaucoup mieux évalué la Melitta Caffeo CI qui se trouve dans la même catégorie de prix.

Je ne m’attendais vraiment pas à ce résultat-là avant de faire le test. C’était donc une bonne idée de tester la machine personnellement !

Pour tous ceux qui s’en foutent de mon opinion, vous pouvez acheter la Jura Impressa C60 sur Amazon. (C’est un lien vers le site allemand d’Amazon, il paraît que le site français est déjà d’accord avec moi et ne vend plus ce modèle.)

Les avantages de la Jura Impressa C60

  • L’intensité du café est réglable
  • L’expresso est réglable
  • On peut utiliser un filtre à eau (Claris Blue)
  • La machine chauffe très vite

Les inconvénients de la Jura Impressa C60

  • Le groupe d’infusion est fixe.
  • Le réservoir d’eau et le bac à marc sont trop petits.
  • Très bruyante.
  • Mauvais rapport qualité-prix.
  • Menu de navigation incompréhensible.
  • Mousse de lait trop liquide.
  • Hauteur de distribution très basse.

Vidéo Youtube (disponible uniquement en allemand) :

Les caractéristiques techniques de la Jura Impressa C60

CatégorieEntrée
ProducteurJura
NomImpressa C60
Numéro de série15022
Deux boissons en même temps
Hauteur de distribution65 - 111 ml
MoulinMoulin conique
Niveau de mouture5 niveaux
Département pour le café moulu
Compartiment à grain 200 g
Quantité de mouture5-16 g , 4 niveaux
Compartiment de lait externe
ÉcranÉcran graphique d'une ligne
Adaptation personnelle des boissons
Quantité de distribution réglable25 - 240 ml
Groupe d'infusion amovible
Compartiment d'eau 1,9 l
Filtres à eauPossible (Claris)
Pression de la pompe maximale indiquée 15 bar
Longueur du câble1,1 m
couleurPiano Black
Performance en W 1450
Tension électrique en V230
Températures prog.Réglable dans deux heures
Poids9,6 kg
Hauteur x largeur x profondeur en cm34,5 / 28 / 41
Garantie 25 mois
Système de lait mousseur extérieur

Voici le lien vers le mode d’emploi en version pdf, trouvé sur le site français de Jura. Jura Impressa C60: mode d’emploi.

D'autres modèles comparables

A part la machine Impressa C60, il y a aussi le modèle c65 de la marque Jura.

La Jura Impressa C65

Le design est vraiment la seule chose qui fait la différence entre les deux machines. Une partie de la surface de la c65 est en imitation acier. À part cela, les deux machines sont identiques et elles ont à peu près le même prix. La couleur de la C65 s’appelle « platine » au lieu de « pianoblack ».

 

La Jura E80

La Jura E80 est un autre modèle avec un prix plus élevé, également en Platine ou Pianoblack. Je ne l’ai pas encore testé. Il y a beaucoup de différences : un grand écran couleur et la possibilité de préparer des boissons au lait fouetté sans déplacer la tasse. Mais ce modèle est environ 400€ plus cher.

Mise en service de la Jura Impressa C60

L’écran est simple et n’a qu’une ligne. On appelle cette interface d’utilisation le « concept d’utilisation par un seul bouton ». Cela signifie qu’on navigue à travers le menu entier en tournant et en appuyant sur un seul bouton rotatif.

Cette conception m’a très vite tapé sur le système. Il fallait déjà cliquer et tourner à travers un nombre de menus pour pouvoir enfin calibrer un expresso. Après, pour revenir au menu principal, il fallait refaire la même procédure en arrière.

Finalement, j’ai tout réglé mais c’était loin d’être un processus intuitif – plutôt un processus très énervant.

Un petit exemple : Dans le menu des boissons, l’écran affiche le mot « expresso ». C’est ici qu’on règle les paramètres de la boisson. Mais quand on se trouve dans le menu principal et qu’on choisit expresso, l’écran affichant « expresso » est identique à celui du menu des boissons. Cela n’est pas dramatique.

Mais c’était vraiment une source de confusion puisque je ne pouvais pas voir dans quel menu je me trouvais.

Livraison et accessoires

  • Une cartouche de filtre à eau Claris Blue.
  • Une bandelette de test de dureté de l’eau.
  • 2 pastilles de nettoyage.
  • Une cuillère en plastique pour le café en poudre.

Commentaire sur l'écran

Dans la photo, vous pouvez voir l’écran à une ligne et l’interface d’utilisation que j’avais déjà mentionnée. Ce n’est évidemment pas un écran tactile. Il faut appuyer sur le «P» pendant un moment pour arriver dans le menu et sur le symbole « vapeur » pour préparer la distribution de la mousse de lait.

Il s’agit d’un écran plus ou moins typique d’une machine à café à grain pour débutants.

La mousse de lait de la machine à café à grain Jura Impressa C60

Dans les machines à café à grain, il y a trois manières pour la préparation de la mousse de lait. En général, on peut dire : Plus le prix est haut, plus la distribution de mousse de lait est automatique. On peut classifier le degré d’automatisation comme suit :

  1. Il y a la possibilité de fouetter le lait manuellement avec une buse à vapeur comme par exemple avec la DeLonghi ECAM 22.110. Ce brevet se trouve sur les machines à café à grain les moins chères. Il faut préparer l’expresso et en même temps mousser le lait manuellement dans un pichet. C’est plus de travail manuel, ce qui est un inconvénient. Mais il y a aussi l’avantage qu’avec un peu d’expérience, il permet de préparer des boissons très bonnes et individuelles.
  2. A part cela, il y a les modèles avec un mousseur à lait externe. C’est-à-dire qu’il faut changer la position de la tasse après la distribution de l’expresso. C’est pourquoi il faut rester à côté de la machine pendant la préparation de la boisson entière, comme c’est le cas des Jura Impressa C60 et C65.
  3. Un système de lait intégré est la solution la plus confortable. On le trouve par exemple dans la Melitta Caffeo CI. Avec une seule pression sur une touche, on peut avoir la boisson entière.

La Jura Impressa C60 dispose d’un distributeur d’expresso et, à côté, d’un mousseur de lait. Le lien entre la machine et le lait se fait à l’aide d’un tuyau.

Il faut enlever le petit bouchon et adapter le lait à la machine à l’aide du tuyau.

Le lait peut se trouver dans n’importe quel récipient.

La machine à café Jura Impressa C60 doit d’abord chauffer un peu, ce qui est normal. Cela va assez vite.

Comme vous pouvez le constater sur la photo, le petit verre à Latte Macciato est presque en équilibre sur la surface en bas du distributeur de lait.

C’est la même chose pour le distributeur de café, il n’y a pas assez de place et les tasses risquent toujours de tomber. C’est vraiment une catastrophe.

Le distributeur de mousse de lait est encore plus bas, il a une hauteur de 8cm. Il n’y a pas assez d’espace pour les verres ou les tasses.

J’ai dû enfiler ce verre-là de travers. Comme vous voyez dans la photo, le distributeur de mousse entre profondément dans le verre. Ce n’est pas très pratique puisque je ne pouvais plus enlever le verre sans tout renverser dès qu’il était rempli.

Mais elle ressemble donc à quoi, la mousse de lait ? Jura appelle cette buse une « buse à mousse fine ». On peut comparer la consistance de la mousse avec celle d’autres machines à café à grain.

Par contre, il y a au moins 10 ml d’eau qui sortent de la buse tout au début. Je ne peux pas dire combien d’eau sort en plus pendant la distribution du lait.

Comparé aux autres machines à café automatiques testés jusqu’à présent, la mousse de lait est un peu trop liquide.

L'expresso de la machine à café à grain Jura Impressa C60

J’ai dû régler une quantité de café moulu très haute ainsi qu’un niveau de mouture très fin. Sinon, les expressos ressemblaient au jus de chaussette.

Le minimum de la quantité d’expresso que l’on peut régler est de 25ml. Je l’ai choisi parce qu’un expresso doit contenir entre 20-25ml. C’est encore mieux si on fait le calcul en grammes, puisque le volume peut changer dépendant de la créma.

Le réglage de le quantité à très bien marché.

Les expressos préparés avaient entre 22 et 28ml. Cela semble être un grand écart mais par rapport à d’autres machines à café avec broyeur, il s’agit d’un résultat super.

L’expresso coule un peu trop vite. Il a une créma très claire, même en utilisant des grains d’expresso qui deviennent très sombre dans un porte-tamis.

L’expresso est bon mais un peu trop doux à mon goût. Même avec le niveau de mouture le plus fin et la quantité de mouture la plus haute.

Ce que j’ai remarqué en plus :

Pendant la pré-infusion, il y a une grande quantité d’eau qui coule à travers le marc.

Pendant la pré-infusion, le café tassé dans le groupe d’infusion est déjà mis en contact avec l’eau chaude sans ajouter beaucoup de pression. C’est ce que vous pouvez entendre au son. Après, la pompe commence son travail et la vraie distribution du café commence.

La pré-infusion permet d’humidifier le café moulu de manière homogène pour garantir une extraction régulière pendant la distribution.

Si déjà pendant la pré-infusion, il y a de l’eau qui s’écoule, c’est mauvais signe.

Dans ce cas-là, je dirai que le niveau de mouture est trop grossier, même avec le choix le plus fin possible. Il n’y a pas assez de pression, elle ne peut pas s’accumuler et passe à travers le café. Cela explique pourquoi l’expresso s’écoule trop vite.

Quel café / expresso pour la Jura Impressa C60

L’expresso Yirga Santos de Coffee Circle est un expresso bio super pour toutes les machines de café à grain. Il s’agit d’un mélange de grains. Ce sont 75% d’Arabica et 25% de Robusta avec une super créma et des arômes de chocolat et de noix grillées. Cet expresso très frais est délivré juste après la torréfaction. On peut le boire pur, mais il est aussi bon avec du lait dans un cappuccino ou un Latte Macciato. Il est peu acide et très digeste.

J’ai testé trois sortes de grains d’expressos différents et de très bonne qualité dans la Jura C60. Comme je l’ai déjà mentionné, je n’étais pas très content avec les résultats.

Adaptation personnelle de boissons avec la C60

Vous ne pouvez enregistrer que les boissons suivantes :

  • 1 café
  • 2 cafés
  • 1 expresso
  • 2 expressi

Vous pouvez régler le volume et l’intensité du café pour chacune de ces boissons. Le niveau de mouture peut être adapté directement sur le moulin.

La mousse de lait se prépare de manière manuelle. La distribution est contrôlé par un commutateur. Il est donc impossible de régler la quantité de lait auparavant.

Le moulin et le bac à grain

Il s’agit d’un moulin conique en acier inox. Cela veut dire qu’il fait vraiment beaucoup de bruit.

A part la Delonghi ECAM 3000 B, La Jura Impressa C60 est l’appareil le plus bruyant de toutes les machines à café à grain que j’ai testé.

Le compartiment à grain peut contenir jusqu’à 200g.

Les grains de café se remplissent sur le côté droit de la machine. Mais il y a très peu de place et il faut savoir bien viser pour pas en mettre à côté.

Sur le bouton que vous pouvez voir à droite dans la photo, on peut régler le niveau de mouture. Moi, j’ai choisi le niveau le plus fin possible.

Le compartiment pour le café moulu

La Jura Impressa C60 a un compartiment en plus pour le café en poudre.

Il s’agit d’un pontage pour le groupe d’infusion qui esquive le moulin.

Normalement, cela n’est pas nécessaire sur une machine qui contient un broyeur pour les grains de café.

Mais cela peut être intéressant si quelqu’un dans la famille doit boire du café décaféiné par exemple.

La hauteur de distribution

La hauteur de distribution est super basse. Je ne peux mettre que mes verres les plus petits sous la Jura Impressa C60. Ce qui est encore plus étonnant, c’est que la hauteur de distribution pour la mousse de lait soit encore plus basse. Cela rend la chose beaucoup plus compliqué, surtout si l’on veut prendre des verres qui dépassent les 8 cm.

De l’autre côté, il y a beaucoup de place.

Je peux facilement mettre mes tasses d’expresso sous le distributeur à 6cm. C’est vraiment super et rarement le cas.

Le nettoyage de la Jura Impressa C60

Le nettoyage des machines à café à grain est toujours un aspect très important.

Les groupes d’infusion de toutes les machines de Jura ne sont pas amovibles. C’est à dire qu’ils sont fixes.

Il s’agit d’un aspect très controversé. Pour beaucoup de gens, cela na va pas du tout. A part Jura et Krups, tous les producteurs de machines à café avec broyeur ont changé pour des groupes d’infusion amovibles et remplaçables.

Voilà ce que disent les producteurs :

Ce certificat octroyé selon des critères extrêmement stricts démontre que les produits d’entretien certifiés JURA, précisément adaptés aux programmes à commande électronique, garantissent la propreté et l’hygiène certifiée TÜV de toutes les machines à café JURA. (voire le site de Jura).

Même si j’y crois (et normalement, je suis très sceptique), il y a toujours trois avantages incontestables des groupes d’infusion amovibles.

  1. On peut facilement les remplacer en cas de défaut – sans même desserrer une seule vis.
  2. On  peut laisser la machine ouverte pour par exemple la laisser sécher quand on part en congé. L’eau dans la machine n’aura pas 80°C pendant plusieurs semaines.
  3. J’ai fait l’expérience qu’on ne peut régler qu’un niveau de mouture très grossier dans les machines avec un groupe d’infusion fixe. Cela est dû au fait que l’on veut éviter que le groupe d’infusion se débouche. Surtout pour les groupes d’infusion fixes, c’est très embettant et cela mène facilement une panne.

En somme, un groupe d’infusion amovible est mieux. Même si, à l’intérieur de la machine, on ne peut le nettoyer qu’à l’aide des programmes de nettoyage.

Le tuyau et la buse

Le tuyau du mousseur se connecte sur le côté de la buse. Ensuite, on peut mettre l’autre côté du tuyau dans n’importe quel récipient.

Personnellement, j’aime bien quand on peut connecter le tuyau directement au bac égouttoir. Comme ça, il est automatiquement nettoyé avec de l’eau chaude et de la vapeur, ce qui est très pratique.

Malheureusement, cela n’est pas le cas pour la Jura Impressa C60.

Le réservoir d'eau, le filtre à eau et le détartrage

Le réservoir d’eau contient 1,9l. Il est pratique, robuste et facile à enlever.

En plus, il est possible d’y poser un filtre à eau Claris. C’est pourquoi il faut détartrer la Jura Impressa C60 moins souvent. Mais il ne faut pas oublier qu’il faut compter encore plus de dépenses pour les filtres.

Le bac à marc et le bac égouttoir

Le dispositif pour recueillir le marc de café et l’eau se compose de trois éléments. Normalement, ce ne sont que deux.

En haut, vous voyez le compartiment du marc de café. On peut voir que les galettes se délabrent un peu, ce qui implique qu’elles n’étaient pas vraiment tassées. Mais au moins, elles sont bien sèches.

Le bac à marc de la Jura Impressa C60 a une super taille.

Voilà une deuxième pièce que l’on met entre l’égouttoir et le compartiment pour le marc de café.

Tout en bas, vous avez ce petit égouttoir en plus.

Je ne comprends pas vraiment la fonction de la pièce que l’on met entre le bac et l’égouttoir. On la pose simplement sans la fixer, ce qui rend la construction assez instable.

Cela rend toute la construction des trois pièces super branlante. En plus, il n’est pas très facile de remettre les pièces, comparé à d’autres machines à café à grain.

Ce n’est pas très agréable et le nettoyage devient compliqué.

Personnellement, je nettoierai toutes les pièces sous l’eau coulante chaque jour.

Conclusion et évaluation de la Jura Impressa C60

En gros, je peux dire que mon expérience avec la Jura Impressa C60 était assez décevante. La bonne réputation de la marque Jura ne change rien si les machines ont des défauts matériels et réels.

Même s’il est possible de régler l’intensité du café ainsi que le niveau de mouture, l’expresso n’était pas très bon. Ce qui m’a choqué le plus, c’était la quantité d’eau qui coulait à travers le marc pendant la pré-infusion. Ce n’est pas du tout bon signe.

L’avantage, c’est la possibilité d’utiliser un filtre à eau. En plus, la Jura Impressa C60 chauffe assez vite.

La construction n’est pas pratique. Cela commence par le compartiment à grain et se termine par la construction instable de l’égouttoir.

Je ne suis pas convaincu.

La Pavoni Professional

L’intensité du café est réglable

L’expresso est réglable

On peut utiliser un filtre à eau (Claris Blue)

La machine chauffe très vite

Le groupe d’infusion est fixe

Le réservoir d’eau et le bac à marc sont trop petits

Très bruyante

Mauvais rapport qualité-prix

Menu de navigation incompréhensible

Mousse de lait trop liquide

Hauteur de distribution très basse

L’interface d’utilisation est vraiment mal conçue.

Je ne peux pas utiliser mes verres et mes tasses qui sont trop grands à cause de la faible hauteur des distributeur.

Ce n’est non seulement le groupe d’infusion fixe qui rend le nettoyage difficile, mais aussi le fait que le tuyau à lait ne puisse pas être nettoyé directement par la machine. Les bacs collecteurs sont peu pratiques.

Pour conclure : Le rapport qualité-prix est simplement mauvais.

Pour tous ceux qui s’en foutent de mon opinion, vous pouvez acheter la Jura Impressa C60 sur Amazon. (C’est un lien pour le site Allemand d’Amazon, il paraît que le site français est déjà d’accord avec moi et ne vend plus ce modèle.)

Ce que je vous conseille, c’est de vous informer concernant les alternatives.

Les alternatives à la Jura Impressa C60

Melitta Caffeo CI

Dans la même catégorie de prix, mais avec un résultat de test beaucoup mieux, je peux vous conseiller la Melitta Caffeo CI.

La Siemens EQ 6 700

La Siemens EQ 6700 est un peu plus chère mais vraiment un joyaux. Il s’agit d’une machine à café à grain de super qualité.

Ne croyez pas que je sois grincheux. Dans les autres tests, j’ai beaucoup de bonnes choses à dire. Ce n’est vraiment que dans ce test-là que j’ai très peu de commentaires positifs à faire.

Ich freue mich über deinen Kommentar

Sommaire